L’étrange mort de M.Bertin – Nouvelle de Douglas Preston & Lincoln Child

C’est grâce aux éditions de l’Archipel que j’ai découvert la plume du duo qui a donné vie à Pendergats avec « Nuit sans fin » autant dire que j’ai du retard… Ce n’est pas faute de m’y être intéressée depuis longtemps, mais je n’avais encore pas eu le déclic… En fin de compte, lorsque l’on met le doigt dans une enquête avec Aloysius Pendergats, on est vite pris dans l’engrenage pour être englouti intégralement.

Après « Nuit sans fin », j’ai lu « offrande funèbre » et là… Je vous laisse découvrir mon prochain article…

Avec cette petite nouvelle, on retrouve le flegme du plus Britannique des Américains, une espèce de nonchalance, qui pourrait déstabiliser, mais on comprend vite que tout est observé, scruté dans les moindres détails et analysé. J’aime beaucoup ce genre d’atmosphère qui oscille entre le surnaturel et le thriller, ça donne un aspect très sombre au récit.

Comme toute nouvelle qui se respecte, c’est court… Mais là, j’aurais voulu que ma lecture se prolonge ! Pour autant, c’est dense avec la présence de plusieurs personnages qui sont évoqués, et j’aurais voulu en apprendre plus…

Je suis en pleine lecture de « Rivière maudite », je vous en parle bientôt.

Pour enfin faire connaissance avec Pendergats et de cette saga, j’ai bien envie de me lancer dans la lecture dans l’ordre de parution, cela semble respecter une certaine chronologie et j’aime assez l’idée de voir les personnages évoluer. Autant vous dire, que ma préférence allant au papier, mon budget va être conséquent. Sur les 19 volumes, je possède dans ma bibliothèque 7 bouquins, dont deux de lus… Je suis un peu barge, quand j’ai quelque chose en tête et je préfère largement lire en papier.

Cette nouvelle a été sortie de ma PAL

Parution : 9 avril 2020 – Editions l’Archipel–  Pages : 66 – Genre : Thriller, polar

4° de couverture : L’inspecteur Aloysius Pendergast est chez lui, à New York, quand il reçoit un avis de décès. M. Bertin s’est éteint à l’âge de 81 ans. Accompagné de Constance Greene, sa protégée, Pendergast se rend à La Nouvelle-Orléans, sur les lieux de son enfance, pour assister à l’enterrement de celui qui fut son précepteur. Bien qu’elle semble naturelle, Pendergast ne peut s’empêcher de trouver étrange la mort de M. Bertin. Comme si elle annonçait l’imminence d’un danger…

Douglas Preston :
Né dans le Massachusetts en 1956, diplômé de littérature anglaise, il a démarré sa carrière en tant qu’auteur et éditeur pour le Muséum d’Histoire Naturelle de New York. Il a également enseigné à l’Université de Princeton. Durant ces huit années passées au Muséum, il a écrit son premier livre de non-fiction. A la même époque , il fait la connaissance de Lincoln Child, rencontre déterminante pour sa carrière d’écrivain. Aujourd’hui, il vit dans le Maine avec sa femme et ses trois enfants.

Lincoln Child :
Né en 1957 dans le Connecticut. Diplômé de littérature anglaise, Lincoln Child a été responsable éditorial aux éditions St Martin’s Press à New York avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Il vit aujourd’hui dans le New Jersey avec sa femme et sa fille.



Catégories :Policier/Polar, Thrillers

Tags:, , , , ,

11 réponses

  1. Pfff, comment j’vais faire pour lire tout ça, moi !!!
    Bonne soirée, Julie.

    Aimé par 1 personne

  2. J’en avais sélectionné deux ou trois à lire et je n’ai pas encore eu le temps…. :/

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Bilan du Challenge polar et thriller 2019/2020 – Ju lit les mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :