Melancholia de Lars von Trier

Réalisation et scénario : Lars von Trier
Acteurs :  Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland, John Hurt, Charlotte Rampling, Alexander Skarsgard, Stellan Skarsgard, Brady Corbet, Udo Kier, Jesper Christensen
Nationalité : Français, Allemand, Suédois, Danois
Genre : Drame, Science-fiction
Date de sortie : 10 août 2011
Durée : 2h10mn

À l’occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la sœur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre…

BANDE-ANNONCE

Cinq jours avant la fin du monde, Justine et Michael se marient. Claire, la grande sœur de Justine, organise pour cette occasion une grande réception dans le somptueux château qu’elle occupe avec son mari et son fils Léo. 
Claire, qui semble la plus solide et la plus équilibrée, materne et protège, Justine, sa petite sœur douce et fragile, même si elle n’hésite pas à la secouer de temps en temps.


Il est difficile de parler de ce film tellement, on oscille entre l’émerveillement face aux images et l’angoisse qui va atteindre son paroxysme pour arriver à une sérénité palpable. Divisé en deux parties bien distinctes, Melancholia est un film qui ne ressemble à aucun autre. 

Deux femmes, deux sœurs : l’une organise un mariage, l’autre se marie, l’une s’inquiète de son destin, l’autre l’attend, impassible… Deux personnages, deux parties bien distinctes, deux fins du monde. 

Les premiers plans sont magnifiques et le parallèle fait entre la profonde dépression de Justine, que Freud qualifie de mélancolie et la planète Melancholia, qui s’approche de la Terre au risque de la heurter est sublime dans les plans de tournage.

Tour à tour fascinant et lancinant, une ambiance singulière avec beaucoup de mystères, ce film pose de nombreuses questions sans apporter de réponses, puisque le spectateur devient acteur à part entière, le réalisateur le poussant à la réflexion. 

Le casting est parfait avec Kirsten Dunst, dans la peau d’une femme imprévisible et au regard vide et Charlotte Gainsbourg est juste parfaite de justesse et de fragilité. Alors que l’une est forte, la panique s’empare peu à peu d’elle et l’idée de tout perdre, notamment la vie, l’autre trouve une paix intérieure sublimée sous la caméra de Lars von Trier. Un film empreint de mystère dont le final est juste ahurissant d’émotion et de beauté …



Catégories :Sur mon écran

Tags:,

8 réponses

  1. Je me souviens bien de ce film très fort, avec la B.O. utilisant la musique de Tristan & Isolde de Wagner, jusqu’à la scène finale !
    Bonne journée, Julie.

    Aimé par 1 personne

  2. Oh, j’avais adoré ce film. Je trouve que Kirsten Dunst y est extraordinaire !

    J'aime

  3. C’est mon film préféré de Lars Von Trier ! Il est magnifique avec la très gracieuse et élégante Kirsten Dunst, actrice que j’apprécie beaucoup. Belle soirée à toi Julie 🙂

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Premier bilan du challenge polar et thriller session 2020-2021 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :