Les miracles du bazar Namiya de Keigo Higashino

Keigo Higashino est un maître dans la mise en place de ses intrigues dans les polars, j’étais donc curieuse de le découvrir dans un nouveau genre oscillant entre le fantastique (qui se décèle dans certains de ses livres) et la science-fiction, et je n’ai pas du tout été déçue.

Nous sommes en 2012, trois jeunes aussi attachants les uns que les autres, qui se retrouvent dans une boutique abandonnée, après un cambriolage qui tourne court, avec l’intention d’y rester jusqu’au lendemain. Mais, avec Keigo Higashino, ce n’est pas aussi simple. Et c’est bien là tout le génie de l’auteur que de nous embarquer dans une histoire où le temps a une prise bien particulière, sur le présent.

Une simple lettre fait basculer nos trois protagonistes dans un univers qu’ils n’imaginaient pas et d’ailleurs nous non plus (un peu quand même quand on aime ce genre de littérature). Pour vous donner un aperçu, ce livre est un mixte entre « retour vers le futur », « un jour sans fin » et « Entre deux rives ». Sans le savoir au départ, ces trois garçons, en répondant à cette fameuse lettre écrite 32 ans plus tôt, vont influer sur le destin de plusieurs personnes, et aussi bouleverser le leur.

Un roman fantastique, dense, d’une rare humanité, qui use du paradoxe temporel avec délice tout en mettant en exergue l’influence bonne ou mauvaise que les êtres peuvent avoir les uns sur les autres, tout en démontrant l’humanisme profond dont on peut faire preuve pour faire évoluer les choses, pour le bien de l’autre. Il suffit justement parfois d’un pas pour que la vie prenne un virage à 180°.

La plume est toujours aussi accessible, et cela, grâce à une belle traduction, qui permet de découvrir toute la poésie, la densité et la richesse de ce livre, dans lequel l’auteur aborde des thématiques déjà présentes dans ses autres opus, à savoir l’importance de la famille, l’honneur, la solidarité, avec en toile de fond certains phénomènes sociétaux.

Un conte des temps modernes qui dévoile peu à peu toutes ses ramifications, les destins croisés de ces personnages et leurs sentiments, tissant des liens entre réalité et imaginaire, entre deux époques aux influences diamétralement opposées, pourtant tous liés.

Lisez « Les miracles du bazar Namiya », lisez le pour la plume, pour l’intrigue, pour la poésie entre les lignes, pour l’espoir qu’il vous donnera pour la petite bulle de plaisir qu’il vous apportera et surtout parce que c’est un petit bijou de la littérature nipponne qui ne fait qu’assoir l’auteur en maître du thriller, qu’il soit fantastique ou psychologique.

Parution : 22 janvier 2020 – Éditeur : Actes Sud – Traduction : Sophie REFLEPages : 384 – GenreThriller, fantastique, thriller-fantastique, science-fiction

En 2012, après avoir commis un méfait, trois jeunes hommes se réfugient dans une vieille boutique abandonnée dans l’intention d’y rester jusqu’au lendemain. Mais tard dans la nuit, l’un d’eux découvre une lettre, écrite 32 ans plus tôt et adressée à l’ancien propriétaire. La boîte aux lettres semble étrangement connectée aux années 1980.
Les trois garçons décident d’écrire une réponse à cette mystérieuse demande de conseil. Bientôt, d’autres lettres arrivent du passé.
L’espace d’une nuit, d’un voyage dans le temps, les trois garçons vont changer le destin de plusieurs personnes, et peut-être aussi bouleverser le leur.
Un miracle de roman fantastique, émouvant et profondément humaniste.

Né en 1958 à Osaka, Keigo Higashino est l’une des figures majeures du roman policier japonais. Son œuvre, composée d’une soixantaine de romans et d’une vingtaine de recueil de nouvelles, connait un succès considérable. Plus d’une vingtaine de ses ouvrages ont été porté à l’écran et il a remporté de nombreux prix littéraires dont le prestigieux prix Edogawa Rampo ainsi que le prix du meilleur roman international du Festival Polar de Cognac 2010 pour La maison où je suis mort autrefois.



Catégories :Challenge de l'imaginaire, Challenge Polars et Thrillers, Fantastique, Thrillers

Tags:, , , , , , ,

13 réponses

  1. Je viens de l’ajouter à ma PAL Babelio. Ta chronique donne envie de découvrir cette plume et cette « bulle de plaisir » Beau weekend Julie 😊🌞

    Aimé par 1 personne

  2. j’en garde un très bon souvenir!

    Aimé par 1 personne

  3. Tu m intrigues !!!! 🤩

    Aimé par 1 personne

  4. Oui oui oui!!! Lisez ce livre! Gros coup de coeur de 2020 pour moi, un petit bijou de bienveillance qui fait du bien.

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. H – Ju lit les mots
  2. Keigo Higashino – Ju lit les mots
  3. Challenge de l’Imaginaire – Bilan 3ème trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :