La citation du jour de Jacques Rigaut

« N’oubliez pas que je ne peux pas voir qui je suis, et que mon rôle se limite à être celui qui regarde dans le miroir. »

Jacques Rigaut est un écrivain dadaïste français né à Paris en 1898 et mort en 1929.

D’abord élève brillant au lycée Montaigne où il obtient un prix de récitation et de français, il devient passable et dissipé au lycée Louis-le-Grand et se fait remarquer par son excentricité.

En décembre 1916, il devance l’appel et s’engage dans l’armée. D’abord affecté au service automobile à Paris, il part au front, en Lorraine, au début de l’année 1918. Après l’armistice, il reste sous les drapeaux jusque fin 1919. De retour à Paris, il commence à fréquenter les milieux littéraires et devient l’ami de Drieu La Rochelle qui en fera le héros de La Valise vide, puis du Feu follet et de L’Adieu à Gonzague. Il rencontre le peintre mondain Jacques-Émile Blanche qui l’engage comme secrétaire.

Ses premiers écrits, Propos Amorphes, sont publiés en 1920 alors qu’il entre en contact avec les membres du groupe Dada.

Dandy sans argent, vivant chez ses parents, il devient un grand consommateur d’opium, de cocaïne et d’héroïne. En 1922, il rejoint Tristan Tzara et quitte les surréalistes.

En 1924, il rencontre Gladys Barber, une jeune Américaine fortunée qu’il suit à New York. Il rentre à Paris peu après, avant de repartir pour New York début 1925. Il épouse Gladys Barber en janvier 1926, mais elle le quitte rapidement, lassée de sa toxicomanie. Il vit misérablement à New York jusqu’en novembre 1928, date à laquelle il revient à Paris et reprend une vie mondaine dans une maison prêtée par le surréaliste Paul Chadourne. Il commence une série de cures de désintoxications.

Le 6 novembre 1929, dans une maison de repos de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) appelée « La Vallée aux loups », Jacques Rigaut se suicide d’une balle tirée en plein cœur.



Catégories :La citation du jour

2 réponses

  1. Je ne savais pas que le personnage principal du Feu Follet de Drieu la Rochelle, était inspiré de par cet homme. C’est un roman qui m’a marqué. Le film est magnifique également. Merci Julie 😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :