Les avis de Myrlit :  Deux sœurs de David Foenkinos

Je viens de terminer ce livre, l’occasion pour moi de découvrir la plume de David Foenkinos.

La première de couverture qui contraste avec le résumé m’avait donné envie de lire ce petit roman de moins de 200 pages.

Je vous l’avoue d’emblée cette lecture m’a déçue.

Tout d’abord parce que la première partie qui occupe plus que la moitié du livre est toute consacrée à poser le cadre. En effet, l’auteur « tente » de décrire le désarroi de « Mathilde » quittée par son compagnon. Mais le rythme est lent et l’on s’ennuie.

Le sujet qui devrait être « glaçant », Foenkinos réussit à le rendre plat.

Et les choses ne vont pas s’arranger dans la deuxième partie quand l’héroïne s’installe chez sa sœur.

Le tout manquait d’entrain et je n’ai ressenti aucune angoisse au cours de cette lecture.

Ensuite, viennent ces notes de bas de page !! Au lieu de poursuivre son idée dans le texte, l’auteur nous renvoie en bas de la page pour la lire ! J’avoue ne pas avoir saisi l’intérêt d’un tel procédé !

Pour finir sur une note positive je reconnais que la fin est cruelle même si elle était devinable.

Bref, Foenkinos vient se rajouter à la liste d’auteurs que je ne relirai pas de sitôt..

Parution : 4 juin 2020 – Éditeur ‏ : ‎ Folio – Pages : 208 – Genre : roman psychologique, jalousie, famille, couple, fratrie

Du jour au lendemain, Étienne décide de quitter Mathilde, et l’univers de la jeune femme s’effondre. Comment ne pas sombrer devant ce vide aussi soudain qu’inacceptable ? Quel avenir composer avec le fantôme d’un amour disparu ? Dévastée, Mathilde est recueillie par sa sœur Agathe dans le petit appartement qu’elle occupe avec son mari Frédéric et leur fille Lili. De nouveaux liens se tissent progressivement au sein de ce huis clos familial, où chacun peine de plus en plus à trouver un équilibre. Il suffira d’un rien pour que tout bascule… David Foenkinos dresse le portrait d’une femme aux prises avec les tourments de l’abandon. Mathilde révèle peu à peu une nouvelle personnalité, glaçante, inattendue. Deux sœurs, ou la restitution précise d’une passion amoureuse et de ses dérives.



Catégories :Les avis de MYRLIT

2 réponses

  1. Un auteur surcote je suis bien d’accord mais il passe bien à la télé.. merci pour ce retour 🙂📚

    Aimé par 2 personnes

  2. Je n’ai jamais vraiment accroché à cet auteur mais son chef d’œuvre est sans conteste Charlotte, un texte puissant et fort sur le pouvoir de l’art…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :