Les avis de Myrlit :  La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker

Marcus Goldman dit « le Formidable » était un étudiant très intelligent, mais enclin à limiter les efforts. Ainsi, pour briller en sport, il avait choisi une discipline avec une équipe médiocre.

Pareil pour ses études universitaires, alors qu’il pouvait prétendre aux meilleures universités, il opte pour un petit établissement peu connu pour éviter d’avoir à affronter plus talentueux que lui.

Néanmoins, c’est à cette université qu’il va faire la connaissance de l’immense écrivain Harry Quebert auquel le liera une grande amitié.

Puis un jour il publie un roman qui connaîtra un succès tonitruant mais qui sera suivi d’une panne d’inspiration. Son éditeur le menace d’un procès imminent, s’il ne lui livrait pas un nouveau livre. Acculé et en panique totale, il accepte l’invitation de son maître et ami Harry Quebert.

Peu de temps après, il apprend que ce dernier est accusé d’un meurtre commis il y a une trentaine d’années. Goldman qui croit en l’innocence de son grand ami décide de mener l’enquête et de dévoiler la vérité dans un livre.

Ainsi, tout en innocentant Quebert, il s’acquitterait de son devoir envers son éditeur. Et pour raconter tout cela, Joël Dicker nous offre un roman magistral intitulé « La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert ».

Plonger dans ce pavé de 800 et quelques pages, c’est s’engager dans un grand tour de montagnes russes. C’est accepter de subir un tourbillon de sensations fortes avec l’impossibilité de s’arrêter. Entre les fausses pistes et les multiples rebondissements, le lecteur n’a de cesse d’osciller entre la compassion et la colère, l’attendrissement et la rage et ce jusqu’à la déflagration finale. Rien, absolument rien ne nous est épargné.

C’est essoufflée que j’ai atteint la ligne d’arrivée. Essoufflée et ravie.

Parution : 28 mai 2014 – Editions de FalloisPages : 864 – Genre : polar, thriller

Qui a tué Nola Kellergan?À la fin de l’été 1975, à Aurora, dans le New Hampshire, Nola Kellergan, une jeune fille de quinze ans, disparaît dans des conditions mystérieuses.
Au printemps 2008, à New York, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur. Dans l’espoir de retrouver l’inspiration, il s’installe pour quelques semaines à Aurora, auprès de son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays….



Catégories :Les avis de MYRLIT

2 réponses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :