Les avis de Myrlit : L’enfant aux cailloux de Sophie Loubière

Le livre s’ouvre sur un dîner de famille où un jeune garçon prénommé « Gérard » se fait disputer par son père.

Autour de la table se trouve sa cousine « Elsa » qui déclare à l’assemblée voir sa mère décédée. C’est l’histoire de cette petite fille qu’on va suivre.

Les premiers chapitres nous résument rapidement sa vie de lycéenne, puis de jeune institutrice pour enfin la retrouver grand-mère à la retraite, et l’histoire peut « officiellement » commencer.

Mais le récit peine à démarrer, on tourne en rond avant d’entrer dans le vif du sujet.

Malgré l’intérêt porté à cette lecture je n’en sors pas satisfaite. Le sujet est certes attrayant et le livre aborde plusieurs thèmes sensibles tels la solitude des personnes âgées, la maltraitance des enfants et la défaillance des services sociaux mais je n’ai pas été emportée.

J’ai trouvé le style plat et la narration décousue. Et aucun personnage ne m’a émue.

Même les quelques révélations à la fin échouent à sauver le tout.

Bref, ce livre est une promesse non tenue !

Parution : 13 mars 2014 – Éditeur : Pocket – Pages : 352 – Genre : thriller psychologique, policier, relation mère fils, drame

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s’ennuient tellement – surtout le dimanche – qu’elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s’installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps – triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l’appeler à l’aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre… Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n’a plus qu’une obsession : aider ce petit garçon qui n’apparaît ni dans le registre de l’école, ni dans le livret de famille des voisins. Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n’existe pas ? Et qui est vraiment Elsa Préau ? Une dame âgée qui n’a plus toute sa tête ? Une grand-mère souffrant de solitude comme le croit son fils ? Ou une femme lucide qui saura croire à ce qu’elle voit ?



Catégories :Les avis de MYRLIT, Policier/Polar, Thrillers

Tags:,

9 réponses

  1. Dommage!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :