Qui se cache derrière Myrlit ?

J’ai le plaisir d’accueillir Myrlit depuis quelques mois, mais je n’avais pas pris le temps de vous la présenter.

Nous nous sommes rencontrées au hasard des réseaux, et je suis ravie qu’elle puisse vous présenter des lectures différentes des miennes. Je dois dire que j’ai déjà noté certains titres…

Myrlit, la parole est à toi :

Mes premiers rapports avec les livres étaient visuels et tactiles. J’ai grandi entourée de livres, et au début j’admirais les couvertures, je tournais les pages. Par la suite, j’essayais de déchiffrer les titres dans les langues qu’on nous apprenait à l’école. J’aimais faire mes devoirs sur le petit bureau aménagé dans la grande bibliothèque, entourée de tous ces bouquins. Et petit à petit j’ai commencé à lire, à humer les livres et à m’en enivrer.

Le hasard « facebookien » nous a fait nous rencontrer. Tu m’as fait découvrir « Le palais des deux collines » de Karim Kattan et c’est ainsi qu’a débuté notre « amitié » virtuelle. On a eu notre propre groupe, ensuite tu as eu la gentillesse de m’inviter à rejoindre ton blog.

Ce que je ne peux absolument pas tolérer chez les autres c’est l’hypocrisie, l’arrivisme et le mensonge.

Je ne rêve pas d’être une autre que moi-même, par contre, certains personnages m’ont énormément donné envie de les suivre dans leurs parcours. J’aurais adoré vivre la même expérience que les personnages de B. Werber dans « L’Empire des anges« , ou accompagner O.Khayyam dans le « Samarcande » de Maalouf et Tabrizi dans « Soufi, mon amour » de Shafak.

Parmi mes auteurs préférés je citerais Balzac, Céline, Naguib Mahfouz, Charles Bukowski et Gabriel Garcia Marquez « Cent ans de solitude » reste à mes yeux LE chef-d’œuvre absolu.

« L’Oeil le plus bleu » de Toni Morrison m’a prise de court. J’ignorais qu’il y était question d’inceste et Morrison m’a bluffée (dans le bon sens du terme). Il y a également « Le palais des deux collines » de Karim Kattan. Ce livre a provoqué chez moi une forte charge émotionnelle, l’écriture est d’une force telle que le désarroi du personnage était devenu mien.

Myrlit, je te remercie de partager avec nous tes lectures !



Catégories :Le blog

16 réponses

  1. C’est chouette d’en apprendre plus sur Myrlit et la manière dont la lecture vous a rapprochées.

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci Julie, tout le plaisir est pour moi.

    Aimé par 1 personne

  3. Jamais lu « cent ans de solitude », mais j’avais lu « à l’ouest rien de nouveau » et il m’avait percuté de plein fouet. Il est toujours dans mon coeur. 😉

    Bienvenue à toi et ne me tente pas trop, hein !!!

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :