Romans noirs

Que la guerre est jolie de Christian Roux

Bizarre ce titre ? Un peu… Intriguant ? Beaucoup… La référence à Guillaume Apollinaire est le fil conducteur de cette intrigue ancrée dans notre présent. « Ah Dieu ! Que la guerre est jolie avec ses chants, ses longs loisirs. » Guillaume APOLLINAIRE (1880-1918), Calligrammes, « L’Adieu du cavalier » (1918)… Lire la suite ›

Iboga de Christian Blanchard

Dix-sept ans ! Suffisamment grand pour tuer donc assez, vieux pour mourir… Avec cette intrigue qui tourne autour de Jefferson Petitbois, dernier homme condamné à mort, gracié quelques mois après et dont la peine est commuée en réclusion à perpétuité… Tout au long… Lire la suite ›