#KAL Nurmilintu… phase choix de laine

La date fatidique du début du Kal approche 🙂

j’ai fais mon choix de laine, qui j’espère aura un beau rendu pour ce châle

Nurmilintu

N’hésitez pas à venir nous rejoindre sur le groupe Ravelry

Mais également sur le blog de Mes petites (ré)créations et celui de Dans mon p’tit Atelier

11282574_10204829295072964_1950379154_o

KAL Nurmilintu…

Dans mon p’tit Atelier et Mes petites (ré)créations  organisent un KAL

(Knit along ou Tricoter ensemble) qui débute le 1er juin

Pour les inscriptions c’est par ici

Ce modèle, qui a remporté tous les suffrages tire son nom d’une vielle berceuse finlandaise

(on voyage rien qu’avec le nom 😉 )

vous pouvez le trouver ici

Pour celles qui connaissent Ravelry, Dans mon p’tit Atelier essaie de lancer le KAL

dans le groupe Tricot and CO….

Pour ce faire, le KAL doit être validé par 20 participants…

Au moment où je publie cet article, il y 17 « agree ».

Donc plus que 3 inscriptions et le KAL pourra également se dérouler sur Ravelry,  si vous voulez suivre l’aventure, vous pouvez vous rendre ici et cliquer sur le bouton AGREE en dessous du message dont le pseudo est chouppy87 😉

IMG_9856_medium2

Mille Femmes Blanches

mille-femmes-blanches

Présentation éditeur :

En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart vient en réalité des pénitenciers et des asiles… L’une d’elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool.

Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste alors à la lente agonie de son peuple d’adoption…

Nombre de pages : 506 pages

Mon avis :

Un roman historique, basé sur des faits réels, tout aussi surréaliste que cela puisse paraître !

May Dodd… Jamais je n’oublierais ce personnage qui est une héroïne.

Roman essentiellement féminin, bien qu’écrit par un homme, qui ne sombre pas dans la romance douce-amère mais reste très réaliste, voire par moments assez cru et même très dur.

Une immersion dans la culture indienne qui nous fait prendre conscience que ceux qui ont été appelés « Sauvages » étaient peut-être en fait beaucoup plus humains que les gens dits « civilisés » !

Fort_Laramie_Treaty_(1868)

Un livre très touchant sur ces femmes américaines évoluant dans une culture leur étant tout à fait inconnue, sous le commandement de Little Wolf.

Mais, pour la plupart, elles s’y découvriront finalement beaucoup plus heureuses, comme ce fut le cas pour May, personnage plutôt admirable.

A lire pour votre plus grand plaisir. Attention: quand on commence, on ne peut plus s’arrêter…

Citation : Franchement, vu la façon dont j’ai été traitée par les gens dits « civilisés », il me tarde finalement d’aller vivre chez les sauvages.

Secret Défense de Philippe Haïm

48da3ff736a6f

Date de sortie : 10 décembre 2008 (1h40)

Réalisé par : Philippe Haïm

Avec : Gérard LANVIN, Vahina GIOCANTE, Nicolas DUVAUCHELLE…

Genre : espionnage, action

Résumé Allo Ciné :

Chaque jour dans notre pays, mouvements terroristes et services de renseignements se livrent une guerre sans merci au nom d’idéologies que tout oppose. Pourtant, terroristes et agents secrets mènent presque la même vie.
Condamnés à la clandestinité, ces stratèges de la manipulation obéissent aux mêmes méthodes. Alex et Al Barad sont deux d’entre eux. A la tête du contre-terrorisme de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) pour l’un et d’un réseau terroriste pour l’autre, ils s’affrontent en utilisant les armes dont les plus redoutables : les êtres humains.
Secret défense raconte leur guerre secrète à travers les destins de Diane, une étudiante recrutée par les services secrets français, et de Pierre, un paumé qui croit trouver son salut dans le terrorisme.
Formés et endoctrinés pour des missions qui les dépassent, tous deux sont pris dans un engrenage auquel ils ne semblent pas pouvoir échapper.
Seront-ils, l’un et l’autre, sacrifiés au nom de leurs « nobles » causes ?

Mon avis :

Un film qui nous embarque dans les coulisses du contre-espionnage français. Plutôt bien ficelé, bénéficie d’une mise en scène soignée, d’un jeu d’acteur convaincant (Nicolas Duvauchelle en tête) et d’une intrigue brouillonne au départ mais qui prend peu à peu ses marques pour nous captiver jusqu’à la dernière seconde même si la fin est un peu conventionnelle. Au final, Secret Défense est un bon film du genre, français de surcroît (c’est tellement rare que l’on soit convaincant dans ce genre de film ces dernières années qu’il fallait le préciser).

Délivrance de Jussi Adler Olsen

61PjEd3Jf0LNombre de pages : 744 pages

Présentation éditeur :

Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé. L’imprévisible Carl Morck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, la secrétaire punk, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

 

Mon avis :

Cette lecture a encore une fois été un régal !

Même si l’intrigue policière passe vite au second plan, on se retrouve vite à savourer les petites surprises que réserve l’auteur à son casting et donc à ses lecteurs.

L’auteur approfondi la psychologie de ses personnages, en sculptant de nouvelles facettes à l’inspecteur Mørck et son équipe. Les personnages sont toujours aussi attachants, si ce n’est plus et l’on a déjà hâte de voir ce qu’il e nous réserve pour la suite.

Un petit bémol sur la conclusion du roman que l’on pourrait juger un peu facile et pas forcément représentative de la longue et minutieuse enquête organisée par la section V. Mais l’adversaire se trouve être particulièrement redoutable. C’est sans compter sur l’intelligence, la patience et l’entêtement de cette équipe d’enquêteurs plutôt atypiques qui va parvient petit à petit à lui mettre des bâtons dans les roues.

Délivrance confirme que l’auteur à un plan à long terme et qu’il garde encore sous le coude quelques bonne surprises pour ses lecteurs.