Archives du mot-clé Fayard

Tension Extrême de Sylvain Forge

Parution : 15 novembre 2017 – Prix papier :  8,90€ – Prix Numérique : 6,99€ – Pages : 408 – Genre : Polar- thriller

Si vous aimer la cybercriminalité et les nouvelles technologies, c’est une lecture pour vous. Ici pas de fiction, c’est tellement réel que ça fait froid dans le dos. Notre quotidien est Nous sommes tellement connecté que cette enquête est une plongée dans notre quotidien et c’est flippant !

Personne n’est à l’abri, et il suffit d’une seule, derrière un ordi pour que tout bascule…

Deux hommes meurent au même moment, à plusieurs kilomètres de distance… Mais le point commun de ces meurtres, va entrainer les flics dans une enquête qui va les mettre à mal…

Avec une intrigue rondement menée, une plume vive et addictive l’auteur nous entraine dans une enquête bien ancrée dans notre siècle. La cybercriminalité est décortiquée, réaliste et ça nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Il se joue de nous, de nos peurs et les chapitres courts et cela au rythme effréné avec des personnages tous aussi bien construits les uns que les autres accentue encore plus cette sensation d’angoisse, qui ne lâche pas le lecteur jusqu’à la toute dernière ligne…

Le lecteur n’est pas un simple spectateur, le fait de prendre un sujet aussi prégnant de notre quotidien, en fait un réel acteur, qui peut que se poser des questions sur notre manière de « consommer » les nouvelles technologies. Même si nous en subissons une partie, nous sommes acteurs de notre quotidien qui est hyper connecté. Comment s’en affranchir ? Peut-on seulement s’en affranchir maintenant que nous avons mis le doigt dedans ?

Même l’utilisation d’une simple machine à café, d’un simple appareil ménager est connectée. Sous prétexte de nous faciliter la vie, ne sommes nous pas en quelque sorte prisonniers de notre manière de consommer ?

Nous avons tendance à oublier, que le fait d’être « des esclaves » nous rend sensibles et vulnérables et cela part du bas de la pyramide jusqu’en haut.

Le fait de proposer une cyber attaque dans un commissariat permet d’envisager les choses d’un autre œil et même si nous le savons, on ne peut pas dire que nous ne sommes pas prévenus.

Il y a un côté alarmiste dans cette intrigue mais en même temps le bien est toujours du côté des gentils… Il faut juste réaliser certaines choses et peut-être envisager une utilisation raisonnée.

Même s’il nous en fou plein la tronche en nous faisant peur on sait que c’est une fiction, très bien ficelée on en sort lessivée par la menace de notre quotidien qui pourrait devenir notre pire cauchemar…

Un polar à la construction classique mais avec une intrigue démente, ancrée dans un quotidien hyper connecté qui même s’il nous fragilise apporte un certain confort et permet également de lutter contre la cybercriminalité.

Tuer le mal par le mal… C’est aussi ça…

Son premier livre, « La ligne des rats », paru en mai 2009 aux éditions Odin (Nantes), est un thriller écologique sur les pesticides. Sylvain Forge est aussi amateur d’histoire ; ancien guide touristique, il a signé avec « Le vallon des Parques » (éditions du Toucan) un deuxième opus dont les péripéties se déroulent à Vichy en 1943. L’auteur a bouclé un troisième roman paru fin 2013 « La trace du silure » dont l’intrigue se déroule à Nantes. Il a reçu le Prix 2018 du quai des Orfèvres au nouveau siège de la PJ parisienne pour son roman « Tension extrême ».

Publicités