Dans la neige de Danya Kukafka

Une intrigue qui démarre lentement, sans jamais se détacher complètement de cette lenteur, ou langueur, c’est aux choix. 

Les romans psychologiques, ont ma préférence et je dois dire que celui-ci est particulièrement réussi, pour les personnages qu’il présente. Tout est décortiqué, les informations sont distillées peu à peu, pour que le lecteur puisse d’imprégner de tout ce qui peut être glauque, nauséabond. 

Ne vous y trompez pas, malgré sa jeunesse, 25 ans au compteur, cette auteure, sait manier la psychologie et mettre en exergue les travers de l’être humain. Elle les explore, les décortique, avec un savant dosage dans les informations fournies au gré de la lecture. C’est une belle maîtrise dans la monté du suspense, non pas celui qui part au quart de tour sur les chapeaux de roues, mais celui qui vient nous titiller et ébranler nos convictions.

À l’image de l’être humain, qui se construit, peu à peu, l’auteure prend son temps pour les décortiquer et c’est franchement bon, au point qu’on a l’impression de devenir un peu voyeur, c’est malaisant parfois, mais c’est la réalité brute et brutale.

Un roman noir qui explore en profondeur les pensées des personnages principaux avec l’impact que la mort de Lucinda Hayes, a sur eux et sur la communauté. 

Cameron, secrètement amoureux d’elle, inadapté et voyeur à ses heures est d’une grande profondeur et très attachant, il illumine le récit et je dois dire éclipse les autres, tellement il est lumineux. Jade, qui se pense être le centre de toute l’intrigue et Russ, un des flics qui a découvert le corps. 

Un roman choral qui alterne entre ces trois personnages principaux, où chacun raconte sa version des faits, mais surtout la manière dont leur histoire serait mêlée au meurtre de Lucinda. 

Ce n’est pas la résolution de l’enquête qui prime, mais bien les conséquences que la mort de cette ado va avoir sur la petite ville bien-pensante, où les travers et les pulsions sont exacerbés. Les non-dits, les secrets, l’Amérique profonde est scrutée à la loupe. C’est comme si l’auteure avait concentré tous les travers de l’être humain et nous les servait sur un plateau.

Un premier roman d’une rare maîtrise, une auteure de grand talent qui a su rendre l’intrigue vivante, glaciale. Les cœurs sont secs, sans empathie, froids, à l’image de cette neige qui vient glacer le lecteur.

Dans cette petite ville du Colorado, on adore ou on déteste Lucinda Hayes, mais elle ne laisse personne indifférent. Surtout pas Cameron, qui passe son temps à l’épier, ni Jade, qui la jalouse terriblement. Encore moins Russ, qui enquête sur sa mort brutale. On vient en effet de retrouver le corps de Lucinda dans la neige. Chacun leur tour, Cameron, Jade et Russ évoquent la jeune fille, leurs rapports, leurs secrets. Vite, ce drame tourne à l’obsession : tous trois savent en effet que la vérité peut les sauver ou les détruire.

Parution : 7 février 2019 – Éditeur : Sonatine – Pages : 352 – GenreThriller, roman noir

Danya Kukafka est diplômée de la Gallatin School of Individualized Study de l’Université de New York. Elle travaille comme rédactrice adjointe pour la maison d’édition Riverhead Books. « Dans la neige » (Girl in Snow, 2017) est son premier roman.



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Romans noirs, Thrillers

Tags:, , ,

4 réponses

  1. La qualité de l’écriture que tu soulignes m’intrigue, je n’avais pas entendu parler de ce livre. J’aime beaucoup les thrillers psychologique sombres, je le note !

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Bilan #2 du challenge polar et thriller – ou thriller et polar, je ne sais même plus. | deslivresetsharon
  2. Bilan du challenge polar et thriller janvier 2021 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :