Le Carnaval des ombres – R. J. Ellory

L’intrigue se déroule en 1958 mais on peut facilement la transposer à notre époque avec parfois le même état d’esprit.

La paranoïa de l’Amérique rurale de la fin des années 1950 est à son comble, lorsque les habitants de la petite ville de Seneca Falls, voient arriver un cirque ambulant. D’autant plus lorsqu’un corps est découvert sous le carrousel, qu’aucune piste ne permet d’identifier la victime, l’Agent Spécial Michael Travis est envoyé par le FBI pour résoudre cette affaire. Jusqu’ici, cela semble simple, mais rien ne le sera. L’auteur brouille les pistes et nous entraîne dans une intrigue aux multiples ramifications.

La plume de l’auteur arrive à nous hypnotiser, à nous embarquer dans une atmosphère, où la nature humaine, les faux-semblants, les mensonges, les douleurs sont palpables. A travers Michael Travis, nous découvrons les réminiscences d’un passé difficile à supporter, et le conditionnement psychologique dans lequel l’être humain peut se glisser, pour ne pas souffrir, au point de devenir rigide. En parallèle, nous découvrons des personnages hauts en couleur, à l’opposé de cette image rigide, aux capacités de résilience hors du commun.

Tout en proposant un roman noir, un roman sociétal, Ellory met l’accent sur certains événements sombres de l’Histoire des Etats-Unis, sans jamais tomber dans un ton dogmatique. L’intrigue s’imbrique dans l’Histoire, et évoque en toile de fond, les projets de manipulation de la CIA et du FBI durant les années 1950, visant à développer les techniques de manipulation mentale. Il dénonce aussi, à travers la voix de ses personnages, le recrutement de scientifiques de l’Allemagne nazie pour lutter contre l’URSS.

Les sujets abordés sont tout ce qui fait l’essence d’un excellent roman noir, la peine de mort, la politique, côtoient les bons sentiments, l’amour, en passant par tout ce que certaines personnes, à la solde d’un gouvernement, légitiment, sous prétexte de l’intérêt général… Un excellent cocktail pour une lecture parfaite, et ce malgré les près de 650 pages.

C’est un roman à l’ambiance sombre mais lumineuse, car l’auteur a ça de particulier de toujours montrer que rien n’est figé et que tout est à construire.

L’auteur ne se contente pas d’une intrigue linéaire, ni d’un genre précis, puisque l’on y retrouve aussi bien les codes du roman noir, du thriller, du polar, de l’amour, de la résilience.

Une lecture qui ne laisse pas indifférente, une plume vive, avec des émotions palpables. Un roman sociétal qui nous fait découvrir l’Amérique rurale des années 50. Un roman plein de vie, où les sentiments sont décortiqués. Une histoire de résilience, de quête de soi. Un roman inclassable, unique.

Parution : 3 juin 2021 – Éditeur : Sonatine – Traduction : Fabrice Pointeau –Pages : 648 – Genre : Thriller-psychologique, thriller, thriller historique, polar, policier, espionnage,

1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.
Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Historique, Policier/Polar, Romans noirs, Thrillers

Tags:, , , , , ,

12 réponses

  1. Très beau retour 👏

    Aimé par 1 personne

  2. Du bon Ellory, semble-t-il… je l’ai noté !

    J'aime

  3. Quel beau retour sur un roman noir qui m’a époustouflé 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Il a l’air vraiment bien. Merci de l’avoir mis en lumière !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :