Visite d’Angkor Vat, célèbre temple d’Angkor au Cambodge

Angkor, sublime ville khmer s’étend sur des milliers d’hectares au cœur de la forêt cambodgienne. Mystérieusement abandonnée au XVème siècle, elle est redécouverte au XIXème siècle, par des explorateurs français, enfouie sous la végétation,.

Ancienne capitale du puissant empire khmer qui a dominé une grande partie de l’Asie du sud-est, Angkor et ses ruines sont fascinantes. 

Les proportions du temple Angkor Vat sont incroyablement imposantes, une fois franchies, les douves de 1,5 kilomètres alliant finesse de l’art khmer et prouesse architecturale, sous le regard bienveillants de lions et serpents nagas, par une majestueuse allée nous pénétrons dans les successives enceintes de ce temple mythique.

Angkor Vat est le temple le plus célèbre et le plus visité du site archéologique d’Angkor au Cambodge. Symbole du règne d’un puissant roi, il laisse une empreinte incroyable dans l’histoire de l’empire khmer.

Lorsque Dharanindravarman I monte sur le trône du royaume d’Angkor après le décès de son frère, l’empire khmer est en pleine période de troubles et de guerre civile. Cinq ans plus tard, il sera tué par son neveu, après une victoire écrasante.

L’usurpateur se fait couronner vers 1113 et devient le roi Suryavarma II, jusqu’en 1150. L’empire Khmer dominait l’actuel Cambodge ainsi que le royaume de Lopburi situé dans l’actuelle Thaïlande et le sud du Laos. Le roi s’emploie à solidifier son empire et à rétablir l’ordre, après une longue période de troubles de 50 ans. Il établit également de bonnes relations avec la Chine impériale en envoyant des émissaires à la cour de la dynastie Song entre 1116 et 1120.

Suryavarma II rêvait d’élargir son territoire, il lança notamment plusieurs offensives contre les Dai-Viets, l’actuel Viêtnam en 1128, 1132 et 1138. Il entre en guerre avec les Chams du royaume de Champa (centre du Viêtnam). Malgré un bilan plutôt mitigé de ses différentes guerres, il laisse derrière lui un fabuleux héritage : le temple Angkor Vat, consacré au dieu Vishnu, le dieu souvent invoqué en cas de guerre.

Ce temple recouvre une surface de 1,3 km par 1,5 km (douves comprises). Le nom Angkor Vat signifie littéralement ‘la ville qui est un temple‘. Construit de 1113 jusqu’environ 1150, Angkor Vat est un temple-montagne qui offre une représentation du mont Meru avec ses cinq tours et ses immenses douves symbolisant l’océan cosmique.

Les immenses douves du temple avaient, non seulement une fonction symbolique, mais elles permettaient de réguler le niveau d’eau qui, trop élevé pendant la saison des pluie et très bas pendant la saison sèche, pouvait faire bouger les fondations du temple. 

Les tours en quinconce représentent le mont Meru. L’idée de ce mont massif et mythique, décrit comme le centre du cosmos, apparaît dans les textes hindous et bouddhistes. L’eau qui encercle Angkor Vat, symbolise les océans qui entourent le mont Meru.

Si le temple apparaît aujourd’hui gris, il faut l’imaginer recouvert de couleurs. On trouve encore aujourd’hui quelques traces de peinture rouge, mais les couleurs comme le blanc ou le bleu ont disparues.



Catégories :La photo du jour

4 réponses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :