Allan Thomas Scott : Le marin bandit de Sarah Belmas

Avec la collection Zoom sur Hergé, les éditions Sépia, inaugurent le premier roman graphique inspiré d’un personnage de l’univers de Hergé et non des moindres, puisque nous retrouvons Allan Thompson, avec qui les amateurs de Tintin ont déjà fait connaissance, notamment dans « Le crabe aux pinces d’or »

C’est sous le crayon de Sarah Belmas, illustratrice de talent et tintinophile passionnée, que le méchant marin de l’univers de Tintin reprend vie, et cela, dans tous les sens du terme et ça vaut franchement le détour !

Un album court qui se veut tranche de vie d’Allan Thomas Scott qui, après s’être fait arrêter, sort de prison grâce à un généreux bienfaiteur, dont les projets sont bien moins généreux…

Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est le parti-pris de ne pas faire de ce personnage un méchant sans remords, cette exploitation à contresens, donne vie à ce personnage de fiction et le rendrait presque sympathique.

Allan Thomas Scott n’est ici pas le seul méchant de l’histoire, et j’ai beaucoup apprécié cette approche. Il est plutôt tourmenté, a soif d’une nouvelle vie, même s’il est vite rattrapé par ses démons.

Ce petit roman graphique, qui a tout d’un grand, nous propose d’explorer la psychologie de ce personnage tourmenté, à la croisée des chemins auquel on peut facilement s’identifier et s’attacher.

Les dessins sont vifs, expressifs et la colorisation donne une certaine tonalité contemplative en parallèle aux tourments auxquels le personnage est confronté.

Une bd qui a tous les ingrédients pour entrer dans l’univers de Tintin en remettant au goût du jour un univers moins connu par les nouvelles générations.

Sous la plume de Sarah Belmas, les personnages prennent vie, et même si elle s’affranchit de l’histoire originelle, il n’en reste pas moins que l’hommage à Hergé et son univers est palpable, à travers un récit au rythme lent propice à l’introspection et au renouveau et à la renaissance, à l’image de cette nouvelle adaptation…

Le remous des vagues me rappelle les vers d’un poète inconnu…

« A toi qui navigues, Pauvre marin, La mer qui te guide, A pour seul dessein, De te contrer les remous, La hargne des marées, Ta vie est mise en joue Là, depuis la jetée, Où que tu ailles, marin, Epris d’ardeur et de liberté, Ce que l’ivresse t’efface de chagrin, La mer te le rappelle en alizés En ouragans comme en maelströms, La mer toujours demeure plus grande que l’Homme »

Parution : 24 avril 2022 – Editeur : Sépia – Collection : Zoom sur Hergé –Scénariste, dessinatrice et coloriste : Sarah Belmas – Pages : 96 – Genre : adaptation, roman graphique

Où que tu ailles, Marin, épris d’ardeur et de liberté, ce que l’ivresse t’efface de chagrin, la mer te le rappelle en alizés, en ouragans comme en maelströms, la mer toujours demeure plus grande que l’homme.



Catégories :BD/Romans graphiques, Challenge Polars et Thrillers

Tags:, , , ,

9 réponses

  1. Je n’avais pas compris de quoi traitait la BD quand je l’ai vue passer dernièrement. Le concept est intéressant 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Il faut vraiment que je le sorte de ma PAL… Je n’avais pas saisi qu’il y avait une telle dimension introspective, mais ça me plaît bien.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai regardé ton slideshow et les illustrations sont originales. Je te l’ai déjà dit sans doute mais je lis beaucoup de BD depuis deux ans. J’adore ! ça détend entre deux romans. 😊

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Challenge polar et thriller 2022-2023 – Ju lit les mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :