Rouge de KOZ

Je ne sais pas si cette série Apocalypse va comporter d’autres livres, mais en tout cas, j’aime beaucoup ce diptyque publié aux éditions Fleuve. Après Noir, dont vous trouverez mon avis ici, nous voilà avec Rouge, un très bon polar, thriller-écologique. Les deux opus peuvent se lire de manière totalement indépendante, même si certains personnages sont récurrents.

Rouge comme les brasiers, Rouge comme le feu ou ces mégas feux, annonciateurs de sécheresse et particulièrement de canicules dues aux dérèglements climatiques.

Si dans Noir, c’est la région parisienne qui est la cible d’une attaque organisée avec l’explosion simultanée des dix-huit transformateurs qui l’alimente en électricité, dans Rouge, on se retrouve dans les Bouches-du-Rhône, notamment Marseille et sa région, avec des incendies qui ravagent la végétation lors de l’un d’eux une trentaine de pompiers trouvent la mort. C’est le début d’une nouvelle enquête de la cellule Nouvelles Menaces, dirigée par Hugo Kezer sur ordre du ministère de l’Intérieur, car ces feux se révèlent être des attaques pyromanes aux procédés diaboliques.

L’intrigue nous plonge directement dans l’action, dès les premières pages, on se retrouve piégé dans le brasier, on vit les tentatives des pompiers, leurs interrogations, leurs peurs et leurs morts également. Et je dois dire que ça fait froid dans le dos. J’ai trouvé l’intrigue un cran au-dessus que celle de Noir, mais en même temps, c’est un peu normal, puisque Noir pose les bases de ces enquêtes particulières. L’auteur maîtrise parfaitement la narration sans répit et c’est assez visuel au point que toutes les sensations d’étouffement, de chaleur soient ressenties.

Même si la trame de l’intrigue, assez classique, emprunte au polar toutes les ficelles, l’auteur use d’une thématique très actuelle et très intéressante, qui amène le lecteur vers une nouvelle réflexion sur la responsabilité de l’Homme sur son environnement ainsi que sur le dérèglement climatique.

Les personnages sont bien construits, très intéressants, avec des failles tout aussi humaines que celles qu’une personne réelle peut avoir, ce qui fait qu’on peut facilement s’identifier à eux, enfin à certains pour ma part… Car tous ne sont pas si « gentils » que ça…

C’est bien ficelé, c’est astucieux, bien écrit ! L’auteur surfe sur nos interrogations et nos angoisses toutes légitimes quant au dérèglement climatique et l’avenir que cela nous réserve… Je serais très heureuse de lire les prochains de l’auteur, surtout s’ils sont de cette qualité.

Tandis qu’une canicule sans précédent s’est abattue sur la France, les départs de feu se multiplient dans la garrigue aux alentours de Marseille, provoquant de véritables scènes de panique. L’intention criminelle ne fait aucun doute. La cellule Vulcain, qui enquête sur les causes d’incendies suspects, est mise à contribution pour identifier et arrêter les responsables de cette catastrophe.
Une mission dont le capitaine Hugo Kezer, en charge de la cellule Nouvelles Menaces, va rapidement prendre le commandement. En effet, celui-ci se trouve justement dans la région pour rendre visite à sa fille, Mila, qui s’est portée volontaire au sein d’une association pour secourir la faune mise en danger par les feux de forêt. Impossible alors, pour lui, de ne pas se lancer à corps perdu dans cette affaire.
Pourtant, sans tarder, ses investigations sur les  » mégafeux  » en cours vont compromettre son propre enfant…

Parution : 1er avril 2021 – Editions Fleuve – Pages : 320 – GenreThriller, policier, polar, thriller écologique



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Policier/Polar, Thrillers

Tags:, , , , , ,

8 réponses

  1. oui c’est bien foutu ! :). J’espère aussi qu’il y aura une suite à ces premiers romans

    Aimé par 1 personne

  2. La couverture est magnifique et ton retour donne très envie de découvrir cet auteur. Merci Julie 😊😉

    Aimé par 1 personne

  3. Faire froid dans le dos avec une histoire qui met le feu… j’adore l’idée. Merci pour le partage 🌟

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :