Danger en rive – Nathalie Rheims

Il y a cinq ans, la narratrice décide de couper les ponts avec son entourage, et de mettre un terme à sa carrière d’écrivain. Elle s’exile en plein Pays d’Auge. Lorsque le livre débute, cela fait cinq ans qu’elle vit au Vieux-Pressoir, une maison perdue, avec son chien Paul. Ses seuls contacts se font lors de ses deux promenades quotidiennes qu’elle fait avec son chien.

On comprend, au fil des pages, qu’un traumatisme est à l’origine de ce changement radical de vie. Tellement violent, qu’elle en a perdu la mémoire. Au bout de ces cinq années, des bribes de souvenirs, lui reviennent et on comprend qu’elle a été la victime d’un harceleur. Persécutée jour et nuit, elle en perd la notion du temps, la fatigue n’aidant pas à la concentration, elle se fait renverser par une voiture. S’en suit, une longue hospitalisation en soins intensifs.

22ème roman de Nathalie Rheims, dans lequel on partage le quotidien de la narratrice, ses interrogations sur cette Clio bleue, abandonnée près d’un virage au bord d’une rivière, sur ses actes manqués, sur la vérité qu’elle tait à la police, le bracelet qu’elle a trouvé et gardé… La réalité se brouille avec l’imaginaire, le lecteur perd le fil de l’histoire, pour enfin comprendre. 

À travers sa construction, l’auteure arrive à berner le lecteur tout du long.

La plume oscille entre réalité et imaginaire, la vérité se brouille, avec les désirs, avec l’imagination fertile de la narratrice/auteure.

L’aspect le plus intéressant et je pense que c’est ce sur quoi l’auteure tend, c’est la frontière entre la réalité et la fiction, du point de vue des réseaux sociaux, des médias, presses, où le plus petit fait divers, peut prendre des proportions énormes, dont on peut perdre le contrôle. Un petit événement et les passions se déchaînent, derrière l’écran les commentateurs se sentant à l’abri. Et d’une banale affaire, on tisse un fait divers…

L’auteure fait la part belle au harcèlement psychologique et ses conséquences, notamment l’incompréhension des proches ou de la justice, pour qui tant qu’il n’y a pas agression, ne peut rien faire.

J’ai été déstabilisée par la construction du récit, je me suis perdue dans le récit et malgré le peu de page, il est difficile de garder le fil de l’intrigue. Je suis passée totalement à côté de ce roman qui a des qualités que je n’ai pu apprécier.

Lecture commune avec Musemania’s books, que je vous invite à découvrir.

Parution : 1er septembre 2021 – Éditeur : Léo Scheer – Pages : 180 – Genre : Thriller-psychologique, thriller, autofiction

La narratrice de ce roman a décidé, un jour, de couper les ponts avec le monde qui l’entoure, de renoncer à sa carrière d’écrivain, de quitter Paris pour se réfugier dans sa maison, perdue dans la campagne, au milieu du pays d’Auge. Cela fait maintenant cinq ans qu’elle vit là, recluse, parfaitement solitaire, en dehors de son chien, Paul, qui l’accompagne partout. Depuis, elle n’a plus écrit une ligne. A l’origine de ce changement de vie, il y a un traumatisme, si violent qu’elle en a perdu la mémoire. Des bribes de souvenirs vont pourtant refaire surface. Cette femme rendue à elle-même découvre alors qu’elle a été la victime d’un harceleur qui ne lui a laissé aucun répit, au point qu’elle a failli en perdre la vie. Aujourd’hui, ce personnage monstrueux l’a retrouvée. Cette fois, elle n’a plus le choix : ce sera lui ou elle. 



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Challenge Vice versa, Contemporain, Thrillers

Tags:, , , , ,

8 réponses

  1. Ok, je vais rester avec mon Amérique à moi en ce moment ! mdr

    Aimé par 1 personne

  2. Pas certaine qu’il passe avec toi 🤪

    J'aime

  3. Je dois reconnaître que je n’ai jamais adhéré à ses livres. Il y a des auteures comme cela 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Alors figure toi que 20 minutes, par qui j’ai eu le livre, m’a donné un autre livre d’elle. Donc je verrais 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Tu me diras, cette prochaine lecture te plaira peut être davantage😉

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Bilan lectures août 2021 – Ju lit les mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :