Simili Love de Antoine Jaquier

Vous ne connaissez pas Antoine Jaquier ? Il va peut-être falloir vous pencher sur Simili Love !

Bienvenue en 2040, au temps du tout numérique…

Dans un monde socialement fracturé, Foogle rend publiques les données personnelles de chacun, poussant les gens à l’isolement, avec des androïdes qui feront office de partenaires et de facilitateurs de vie, un peu comme des smartphones améliorés, mais à forme humaine… De plus en plus nombreux, les pauvres sont chassés des centres, et perdent tous leurs droits.

La solitude, la dépression font rage, les relations humaines n’existent plus, seuls les androïdes permettent d’avoir un semblant de vie sociale. Les gouvernements n’existent plus et sont remplacés par DEUS, un conglomérat des géants du numérique, de la finance, de la pharmacie et de l’agroalimentaire.

En 2050, après des années de solitude, le personnage principal, narrateur et écrivain quinquagénaire, tombe fou amoureux de son androïde et perd son statut de privilégié ! L’humanité est divisée : les Élites, les Désignés, et les Inutiles, population majoritaire… Ya comme un goût de déjà vu… Autant vous le dire tout de suite, les inutiles n’auront rien, même pas les miettes, ni droit à la parole. C’est l’argent qui domine… J’entends au fond « on dirait aujourd’hui… » C’est bien là, la force d’Antoine Jaquier… On est dans le présent tout en étant dans le futur.

Un roman d’anticipation très actuel, sans que cela soit une intrigue post apocalyptique où notre monde change radicalement. L’androïde est une belle parabole pour désigner les réseaux sociaux, nos téléphones portables…

Un roman d’anticipation, assez proche de notre présent, tout en permettant une réflexion intéressante sur l’hyper connexion, l’Intelligence Artificielle (vendue comme l’avenir de l’Homme), la place de la machine dans notre quotidien et ce que cela peut engendrer comme dérive.

L’auteur nous décrit un nouveau monde, mais fait émerger une réflexion sur notre possible avenir si nous n’évitons pas les dérives. Un futur où l’amour, la confiance sont des concepts qui n’existent plus, avalés par notre usage des réseaux sociaux, où la vie privée est complètement diluée dans la sphère publique, où l’amour n’est plus, où l’amour devient une simulation comme tout le reste… Simili love… Notre futur serait condamné aux faux-semblants, à la perte de notre humanité… Bref, ce n’est franchement pas terrible.

L’auteur nous pousse à la réflexion, jusqu’au-boutiste de la sienne avec une intrigue qui trouve tous les ingrédients dans notre présent. Une réflexion engagée qui nous pousse dans nos retranchements et à ouvrir les yeux sur ce que nous ne voudrions certainement pas vivre. Un futur où l’être humain se diluerait dans le néant, avalé par l’absence totale de chaleur et conscience humaine.

Parution : 21 mars 2019 – Éditeur : Au Diable Vauvert – Pages : 256 – Genre : thriller-psychologique, roman noir, thriller, post apocalyptique, anticipation

En 2040 Foogle rend public l’accès au dossier numérique de tous, jusque dans les moindres détails. La notion de vie privée disparaît, c’est la Grande Lumière. Privés d’intimité, les gens s’isolent.
Bientôt Foogle met sur le marché les premiers androïdes qui feront office de partenaires et de facilitateurs de vie – des smartphones améliorés, à forme humaine.
Les géants du numérique, de la finance, de la pharmaceutique et de l’agroalimentaire fusionnent pour ne former qu’un conglomérat, DEUS, rendant obsolètes les gouvernements. Le réchauffement climatique provoque des mouvements de populations inédits. Pour les plus riches, la santé parfaite devient une fin en soi. Les divertissements sont omniprésents.
En 2050, le narrateur, un désigné, écrivain quinquagénaire né dans les années 1990, après des années de dépression et de solitude, tombe fou amoureux de son androïde.



Catégories :Challenge de l'imaginaire, Challenge Polars et Thrillers, Challenge Vice versa, Fantastique, Romans noirs, Thrillers

Tags:, , , ,

3 réponses

  1. Je te réponds pas du tout à ta première question et remercie pour la découverte ☺

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :