Un livre, un extrait… L’horizon d’une nuit de Camilla Grebe

Pourtant, l’impression de vivre au mauvais endroit et au mauvais moment ne l’avait jamais quitté.

Il sentait que sa condition d’exilé, d’émigré ou d’expatrié -peu importe, le résultat pour lui était le même- l’avait empêché de penser même à un bref retour et l’avait condamné à vivre une existence amputée, qui lui permettait d’imaginer un avenir mais où il ne pouvait pas se défaire du passé qui l’avait mené jusque-là et à être qui il était, ce qu’il était et comme il était.

La conviction de ne plus jamais avoir d’appartenance ne le quittait jamais.

Parution : 19 août 2021 – Éditeur : Métailié – Traduction : René Solis – Pages : 640 – Genre : thriller, thriller psychologique, Cuba, politique

Elle arrive de New York, il vient de Cuba, ils s’aiment. Il lui montre une photo de groupe prise en 1989 dans le jardin de sa mère et elle y reconnaît la sienne, cette femme mystérieuse qui ne parle jamais de son passé. Ils vont chercher à comprendre le mystère de cette présence et les secrets enfouis de leurs parents…



Catégories :Un livre, un extrait...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :