Alisik – Tome 1 – Automne de Helge Vogt et Hubertus Rufledt

« Je ne suis plus ! À vrai dire pas encore tout à fait, ce qui fait de moi une post-mortem, du moins c’est ce qu’affirme Mamie Orties ! ».

Dans ce premier tome, on fait la connaissance d’Alisik, qui se réveille dans un cimetière, et qui comprends peu à peu qu’elle est morte. Entourée des autres habitants, elle va peu à peu découvrir ses capacités, ses limites. Le temps paraît bien long, jusqu’à l’arrivée de Ruben, jeune garçon aveugle qui entend les fantômes…

L’histoire est assez sympa, l’univers s’installe doucement, les personnages hauts en couleurs sont franchement bien dessinés. Les planches sont très belles et m’ont fait penser à Tim Burton.

La mort est abordée comme un conte, poétique, tout en finesse et humour.

Un bon début de série avec de superbes illustrations et une histoire touchante.

Si vous ne connaissez pas, je vous la recommande…

Alisik se réveille une nuit dans un cimetière. Un peu effrayée, elle décide de s’enfuir au plus vite. Mais, rapidement, elle se rend compte qu’aucun vivant ne la voit. Et pour cause, Alisik est morte. Pire, elle est coincée entre enfer et paradis, en attente du jugement de Mr. Mortis, lequel tarde à venir. En attendant, elle et ses nouveaux amis, tous dans le même cas, vont devoir sauver le cimetière de la destruction. Pour cela, elle peut compter sur l’aide de Ruben, un jeune aveugle, seul vivant capable de l’entendre, et qui ne la laisse pas indifférente…

Parution : 10 octobre 2013 – Editions : Le Lombard – Planches : 112 – Genre : BD, roman graphique, thriller-fantastique,

Né en ex-RDA, Hubertus Rufledt a été marin, machiniste et caméraman. Après la chute du Mur, il se met à écrire, d’abord comme journaliste, ce qui lui permet de visiter les locaux du Mosaik, le principal magazine de bandes dessinées de l’époque. Cinq ans plus tard, il y publie son premier album. Depuis, il n’arrête plus ! Bd, presse, livres pour enfants… Il rencontre Helge Vogt alors qu’ils travaillent tous deux pour Disney Italie. Il vit à Potsdam, près de Berlin.

Helge Vogt met ses premières bd sur Internet pendant ses études de graphisme, puis réalise des albums pour Disney, notamment des adaptations des productions Pixar. Il a travaillé dans le jeu vidéo, imaginé des motifs de t-shirts pour Adidas, il peint des couvertures de livres, des pochettes de CD et a même conçu des beats de hip-hop pour un groupe de rap underground.



Catégories :13 ans et +, Challenge de l'imaginaire, Challenge Polars et Thrillers, Fantastique, jeunesse, Romans graphiques, Thrillers

Tags:, , , , , ,

11 réponses

  1. J’aime beaucoup cette série 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je trouve la couverture super attirante !

    Aimé par 2 personnes

  3. Je ne connais pas mais je note de suite. Merci Julie 😀

    Aimé par 1 personne

  4. Waouh, le dessin a l’air super sympa !
    bonne journée, Julie.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :