Dark Net de Benjamin PERCY

Parution : 7 septembre 2017 – Super 8 Editions – Prix broché :  21,00€ – Prix Numérique : 13,99€ – Pages : 400 – Genre : Thriller horrifique


Alors là ! S’il y a bien un livre qui trompe son monde c’est bien celui-ci ! Avec un titre pareil, je pensais lire un thriller connecté genre espionnage avec les dessous d’internet… Je me suis faite avoir et même si j’ai été déstabilisée par la tournure que prenait ma lecture, j’ai vraiment pris mon pied ! Bon en même temps, les démons et compagnie j’adore, donc je suis bon public… Et je ne regrette pas de ne pas avoir lu la quatrième de couverture, car elle en dit trop à mon goût et ma surprise aurait été gâchée…

Comme quoi, un titre et une couverture et l’imagination du lecteur est lancée! Chacun influencé par ses propres lectures, son caractère ou son vécu…

Quatre personnes, aussi différentes l’une que l’autre vont affronter l’envers du décor d’internet et se préparer à combattre les ténèbres… Les démons ont fait leur nid dans le Dark Net et veulent posséder l’esprit des gens connectés pour les transformer en tueurs… Les démons sont partout, le mal est partout, ils sont derrière nos écrans, pénètrent dans nos têtes, et investissent notre corps.

Lela, journaliste technophobe largué au cœur d’une histoire, dont personne ne veut… Une sale histoire…

Hannah, sa nièce, se retrouve mêlée à une chasse aux démons, après avoir été équipée d’une prothèse d’un nouveau genre…

Cheston, un hacker qui passe une partie de son temps sur internet, mais pas celui sur lequel nous simple mortel surfons ! Non lui son domaine c’est le Dark Net, un lieu sans foi ni loi.

Mike Juniper dirige un refuge «le Repos du Voyageur» où il y accueille les sans- abri de Portland. Sarin, une femme quasi immortelle

J’ai été complètement embarquée par l’intrigue surnaturelle et apocalyptique, que l’auteur a mis en place. Une ambiance de fin de monde, glaçante.

L’auteur se sert de notre environnement quotidien pour une intrigue bien flippante, avec des scènes parfois choquantes, on flirt avec le satanisme et les possessions le tout habillement mené par un auteur qui construit son intrigue sur fond de meurtres, de sang. Le tout avec une plume nerveuse qui donne un rythme effréné au récit.

L’auteur, fait un parallèle avec la faiblesse du système qui régit notre quotidien, tout est connecté et même si on a du mal à y échapper, la mise en garde est présente.

Lors de « l’attaque » j’ai trouvé intéressant le parallèle que l’auteur fait avec le regard vague, lorsque nous sommes sur nos écrans… La possession que nous subissons… Nous sommes les zombis modernes…

Un livre original avec un savant dosage entre surnaturel, thriller et technologie.

Merci à NetGalley et aux Éditions Super 8.

 

Benjamin Percy a été couronné par plusieurs prix. « Sous la bannière étoilée » a été adaptée en bande dessinée par Danica Novgorodoff, et est en cours d’adaptation au cinéma. Il enseigne à l’Université de Marquette, Wisconsin.

 

 

 

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Dark Net de Benjamin PERCY »

  1. Ping : Bilan définitif du challenge polar et thriller 2017-2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.