Glacé Bernard Minier

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. 

Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

MON AVIS :

L’auteur, pendant la première partie du livre, cherche à créer une ambiance, mais plutôt que de la décrire une bonne fois pour toute, il passe son temps à répéter que tout est sombre, qu’il fait froid et que les personnages ne sont pas à leur aise.

A la centième description de ce type, on est presque tenté de lâcher le livre.

Le personnage principal est un affreux réac’ qui enchaine les clichés (société de consommation de m****, technologie insupportable, etc.). Son entrée est un peu raté et j’ai eu envie de lâcher le livre à plusieurs reprises !

Le livre commence vraiment après 150 pages !

Malgré tout, l’intrigue policière prend le dessus et on finit par se passionner pour le meurtre de ce cheval, et pour les intrigues qui suivent, se demandant comment tout va se résoudre. Et il faut dire que ça se tient plutôt pas mal, avec une action assez haletante à la fin. Et si au début on sentait l’auteur pris entre les influences communes du Silence des agneaux (le psychopathe génial), des Rivières pourpres et de Shining, on le trouve beaucoup plus libre vers la fin, et c’est là qu’il prend son envol et se révèle très bon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.