Jessie – le roman de Stephen King adapté par Netflix

Jessie – le roman de Stephen King adapté par Netflix

 

  • Titre original : Gerald’s Game 
  • Réalisation : Mike Flanagan
  • Scénario : Jeff Howard, Mike Flanagan
  • Acteurs principaux : Carla Gugino, Bruce Greenwood, Henry Thomas
  • Date de sortie : 29 Septembre 2017 
  • Durée : 1h43min
  • Genre : thriller-psychologique

Sans être le roman le plus connu de Stephen King, Jessie est une sacrée réussite, puisque sur 400 pages, l’auteur arrive à nous embarquer avec un seul personnage, Jessie, enfermé dans cette chambre…

Du coup, lorsque Netflix, a diffusé cette petite pépite, je ne pouvais laisser passer. Malgré une certaine appréhension… La bande-annonce laissait présager une adaptation fidèle au livre, ce qui promettait un très bon thriller psychologique.

Jessie se retrouve menottée au lit par son mari Gérald qui aime dominer… Sauf que Jessie en a un marre de ces jeux… Elle repousse son mari, qui fait une crise cardiaque. Jessie, toujours menottée se retrouve dans l’incapacité de se détacher. Tout le long du livre, elle va tenter de se libérer, de ne pas mourir de soif ou de faim et surtout de ne pas sombrer dans la folie.

Mike Flanagan propose une excellente adaptation. L’histoire démarre rapidement, Jessie, (Carla Gugino est formidable) ne passe pas le film toute seule avec ses pensées ou à se parler à elle-même. Le réalisateur trouve une façon très intéressante de mettre Jessie face à ses pensées.

Le passé de Jessie est décortiqué sous tous les angles, ses pensées et flashbacks sont très bien amenés pour permettre à l’intrigue de se dérouler sans que l’on s’ennuie. Aucun temps mort.

Peu à peu les souvenirs de Jessie ressurgissent et des visions commencent à la visiter, les ombres sont parfaitement maitrisées par le réalisateur qui arrive à montrer le parallèle entre ses souvenirs et sa situation… A ce qui l’a amené à être menottée à ce lit… Embourbée dans ses souvenirs…

Jessie, confrontée à ses monstres… Les monstres qui ne sont parfois pas ceux que l’on pourrait croire…

La tension monte crescendo et devient éprouvante autant pour le spectateur que pour Jessie.

Jessie m’a parfois mise mal à l’aise et cette impression est resté un certain moment palpable. Je pense que cela est largement dû au fait que la réalisation est très fidèle au livre et surtout que le jeu des acteurs est vraiment excellent.

L’actrice, Carla Gugino, réussit à faire passer beaucoup d’émotion, Bruce Greenwood et Henry Thomas, participent avec talent à cette ambiance malsaine.

En bref, une excellente adaptation, fidèle au livre ce qui en fait la meilleure adaptation à ce jour d’un livre de cet auteur. Le jeu des acteurs est excellent et malgré une mise en scène sans fioritures le rendu final est très bon.

Jessie est un film qui dérange, avec toutes ces peurs et angoisses abordées et il restera dans ma mémoire.

8 Comments

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.