L’ultime Frontière de Giselda Gargano – Gagnant prix 20 minutes du roman

L’ultime frontière, de Giselda Gargano, est sorti le 25 novembre 2021. C’est le nouveau lauréat du prix 20 minutes du roman, présidé par Maxime Chattam ; il succède aux deux tomes Noir de Lune / Bleu de Lune d’Estelle Tolliac.⠀⠀
⠀⠀
C’est un roman choral sur l’engagement humanitaire, du Viêt-Nam de la fin des années 60 à la République Démocratique du Congo des années 2010, en passant par l’année 1995 en Bosnie. Ecrit par une femme qui connaît le sujet de l’intérieur puisqu’elle a été journaliste pour une organisation humanitaire, il montre l’évolution de l’engagement depuis la génération des French Doctors, jusqu’aux chargés de com qui s’imposent aujourd’hui, et la confrontation qui en résulte actuellement.⠀⠀
⠀⠀
Très riche, il alterne entre la violence de la situation sur le terrain et les conflits à la violence forcément plus feutrée des bureaux parisiens, rendant les enjeux narcissiques des deuxièmes dérisoires, voire déplacés… et pourtant tellement criants de vérité. Ce livre nous tend ainsi un miroir salutaire en même temps qu’une ouverture profonde et humaine sur des réalités difficiles à affronter.⠀⠀
⠀⠀
Difficiles à affronter, mais nécessaires : je ne fais pas partie de celles et ceux qui pensent que la littérature doit faire écran à la dureté du monde, bien au contraire. « Comme Kurtz dans « Au cœur des ténèbres », j’ai tenu à connaître le visage sombre de l’existence. La folie c’est de refuser de voir le démon blotti dans une partie de notre âme », dit l’un des personnages : alors si vous recherchez le feel-good, fuyez ; mais si vous le fuyez, alors précipitez-vous.⠀⠀
⠀⠀
J’ai compris la notion d’ultime frontière comme celle à ne pas franchir pour ne pas devenir bestial, pour « ne pas devenir un tueur ». Pourtant, cette frontière, les terrifiants enfants soldats la franchissent ; alors pour savoir quelle note d’espoir et de foi en l’humain l’autrice distille malgré tout, rendez-vous à l’ultime page de ce texte dont je retiendrai des méditations profondes et bouleversantes.

Parution : 25 novembre 2021 – Éditeur : Les Nouveaux Auteurs – Pages : 396Genre : thriller, thriller psychologique, roman choral, enfants soldats, organisation humanitaire

L’ONG Humanitaires Ailleurs est un microcosme où se livrent des petites batailles. Pourtant, la vraie tragédie humaine se joue en dehors de l’association. Anja, jeune infirmière serbe, porte encore les stigmates de la guerre qu’elle a vécue, mais elle est prête à se mettre au service d’autrui pour oublier ses propres souffrances. Au Congo, elle va retrouver Sébastien, le militaire des Casques bleus qui l’avait aidée à sauver sa petite sœur quelques années auparavant. Avec Jaime, l’infirmier franco-espagnol et Jacques, le chirurgien  » trompe la mort « , ils vont repousser les limites de leur vie quotidienne pour aller à la rencontre des populations vulnérables. Quatre destins qui s’entremêlent dans le chaos d’un territoire hostile. C’est alors une plongée au cœur de l’humain qui les attend, une expérience émotionnelle et libératoire. Mais quel est donc le lien qui les unit ? Et à quel prix paieront-ils leur désir de sauver les autres ?
Gagnant du Prix 20 Minutes du Roman, président du Jury Maxime Chattam



Catégories :Contemporain, Les avis de Marceline Bodier

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :