Un livre, un extrait… Najat ou la survie de Rania Barrada

Ce soir-là, bizarrement, personne n’aborde le sujet Younes.

Les sœurs commentent la maison de Zhor, l’extension à venir, le jardinet, la rampe d’escalier en fer forgé et les zelliges de la salle d’eau. La table ronde se poursuit jusqu’à l’aube. Najat écoute vaguement.

Elle pense à son cousin et aux sourires qu’elle ne lui a pas rendus. Dans le flot des paroles de ses sœurs, elle doit redoubler de concentration pour faire le point : pourquoi Younes a-t-il flashé sur elle ? La question ne la travaille pas longtemps.

Le cousin, c’est son sésame, l’occasion qu’elle attendait pour quitter cette ville où la moitié des femmes sont institutrices et l’autre moitié au foyer, cette ville où elle doit se méfier de son ombre.

Pour ce qui est de l’amour, le temps fera le reste. Najat ne croit pas aux histoires de prince charmant.

Parution : 12 janvier 2023 – Éditeur : Belfond Pages : 336 – Genre : tranche de vie, immigration, résilience,

Najat se l’est promis, elle ne deviendra ni institutrice ni mère au foyer. Elle quittera Oujda, cette ville marocaine coincée à la frontière algérienne, et réalisera son rêve : atteindre le kharij, l’Europe.
Le sésame doit venir d’un homme, un cousin lointain qui a émigré et qu’elle pourrait épouser avec l’accord du père. Mais chaque fois que Najat approche du but, quelque chose se grippe dans la mécanique. Quelque chose qui vient des hommes, de l’administration, du mauvais œil La faute à ce pays sclérosé par le chômage et la corruption qui brise les aspirations de sa jeunesse. Qu’est-ce qu’une vie passée à attendre ?
En peignant cette femme empêchée qui ne renonce jamais, Rania Berrada s’attache à débusquer l’héroïsme discret d’une vie ordinaire. Un premier roman courageux, tout en nuances.



Catégories :Un livre, un extrait...

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :