Une bonne intention de Solène Bakowski


Solène Bakowski
m’a retourné et encore une fois elle m’a entraîné dans le sillage d’une écriture de talent ! Une conteuse de la vie…

Avec un sac elle m’avait subjugué par son talent et avec cet opus elle démontre un talent de conteuse de la vie… la vie inexorablement meurtrie…

Ici point de meurtres…. Mais des cœurs brisés. … des vies brisées. … par la seule manipulation…

« On croit qu’on a oublié, on croit qu’on n’a pas fait attention, et puis il suffit d’un objet, d’une parole, d’une musique et tout remonte à la surface, y compris des détails qu’on ne pensait pas avoir relevés sur le moment. »

Comment pousser une famille vers la destruction. … comment s’imaginer un moment que l’amour peut vous détruire. .. pourtant un amour qu’on s’imagine inconditionnel peut nous détruire ou nous pousser vers le haut…

Encore une fois Solène Bakowski se sert de l’amour filiale comme terreau de sa trame, décortique les sentiments avec talent, finesse et en fin psychologue elle démontre que la vérité arrive toujours à trouver la porte de sortie !

On ne ressort pas indemne après avoir lu du Solène ! C’est en même temps une claque et une thérapie ! Oui j’ose le dire !

Vous vous poserez maintes fois la question : dois-je en fin de compte cacher certaines choses pour protéger ? Cacher un tel secret protège vraiment ceux que j’aime ?

Un secret, un non dit ronge son détenteur mais aussi ceux que l’on croit protéger en ne divulguant rien !

Avec ce livre, vous prendrez en pleine face vos secrets et leurs conséquences et toutes vos certitudes s’écrouleront !

Merci Solène, pour ce livre, merci pour cette écriture, merci pour cette thérapie !

« La haine est une araignée qui entoile tout et tout le monde, elle ne s’encombre pas de demi-mesure. »

Bizarrement, cette lecture a fait quelques parallèle à ma vie et je dois dire que tout du long je me suis sentie fière des choix que j’ai pu faire… fière d’avoir rompu avec les traditionnels secrets bien gardés qui te bouffent de l’intérieur !

Avec talent, empathie l’auteur te prouve par A+B que parler délie les nœuds et engendre compréhension. …

Parler, ne pas cacher permet de comprendre et mieux appréhender l’autre mais surtout de le comprendre….

Il est intéressant de noter que j’ai lu ce livre le lendemain d’une grande discussion entre 3 générations de femmes,  générations qui ont chacune à leur manière décider de briser le cercle de répétitions inconscientes dues à l’absence de parole…

La génération de ma mère 64 ans ne parlait pas et pensait protéger ses êtres aimés en cachant ses propres blessures, ma génération de 20 ans plus jeune a décidé de rompre ces secrets et de parler à la 3ème génération, ma fille 20 ans… en ne cachant rien ! Et j’ai vu les bienfaits….

Alors oui ! Un grand merci Solène pour cette lecture en avant première, un grand merci pour cette confiance, un grand merci pour cette thérapie, un grand merci de démontrer avec talent que l’être humain se croit fort mais est bien faible sans  remise en question…

L’amour peut-être une destruction, l’amour peut aussi élever celui qui le reçoit sans concessions sans tabous, sans secrets….

Aimer l’autre, c’est l’aimer assez fort pour faire confiance en son jugement ! Aimer l’autre c’est être sincère ! Aimer l’autre c’est lui faire confiance.

Être une mère ne donne pas un droit de diriger la vie de son enfant ! Aimer son enfant c’est lui faire confiance, l’aider à se construire et surtout le laisser voler de ses propres ailes…

On ne sort pas indemne d’une lecture comme celle-ci ! La plume de l’auteur te marque au fer rouge et laisse son emprunte indélébile….

Merci Solène….

Parution : 15 juin 2017 – Auto-édité – Prix ebook : 1,49€ – 223 Pages  – Genre : thriller psychologique – Roman noir – Drame

56a3c076863eeSolène Bakowski est née en 1981. Elle est actuellement enseignante dans la région parisienne.

Lien vers sa bio

Challenge ABC 2017 auto-édition

 

 



Catégories :Romans noirs

Tags:, , ,

34 réponses

  1. Je ne connaissais pas cette auteur, en tout cas, j’ai très envie de découvrir ce roman. Je le note !

    Aimé par 1 personne

  2. Woooooaw ça donne envie. On sent ton émotion, on sent que le livre t’a fortement marqué et c’est hyper tentant de se confronter à notre tour à l’auteur.

    Aimé par 1 personne

  3. Argh, vilaine tentatrice bien formée par une formation béton !!! J’ai des envies de noter, mais ce ne serait pas raisonnable, je n’ai pas encore lu « un sac »…. 😦

    Aimé par 2 personnes

  4. Voilà un roman qui donne envie… Mais sans liseuse, peut-on le lire tout de même?

    Aimé par 1 personne

  5. Rhaaaaaa, comme dis Dame Belette, vilaine tentatrice.
    J’ai beaucoup aimé un sac, alors forcément celui-ci me fait de l’œil.
    Et après ta chronique comment y résister !
    Bon j’attendrais la version papier cela me donnera un peu de temps ! 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à Yuyine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :