Annihilation – La Trilogie du rempart sud, Tome 1- Jeff VanderMeer

Ma première impression, au bout de quelques lignes, c’est ce manque de couleur… Pourtant, rien n’est précisé, mais ce sentiment de glauque est palpable et transparaît entre les lignes et c’est là une qualité que l’auteur explore, en faisant ressortir les différentes formes de peurs, la première, étant cette peur viscérale du noir et de l’inconnu… Et c’est vraiment cette peur qui va imprimer les phrases, imprimer cette atmosphère…

Le récit débute avec différentes explorations de la peur qui te prends aux tripes. La peur de l’étrange, de ce que l’on ne peut expliquer… Cette peur qui te glace jusqu’aux os…
L’auteur nous transporte dans un endroit étrange, mais tout est décuplé par le regard que porte la biologiste sur ce monde qui l’entoure… Le regard qu’elle porte sur les choses, ne fait qu’accentuer l’étrangeté de la Zone X.

Les animaux, n’ont-ils pas un air humain ? Le Phare au milieu de nul part, n’est-il pas bizarre ? Le tunnel ? Les journaux…

L’équipe, va peu à peu se disloquer, prise dans les filets de la Zone… On découvre quelques secrets, le sort des anciennes expéditions, ce qui fait grandir la paranoïa.

L’auteur, va peu à peu faire basculer les choses, en faisant changer la peur de camp… Non plus la peur de l’inconnu, mais la peur de soi-même… La plus traître Peu à peu, la biologiste se raconte et le récit prend la forme d’un journal intime…

Avec des mots aussi vivants que ces créatures le long des parois, cette chose gluante qui rampe vers le fond, l’auteur nous plonge dans la Zone X qui va complètement recracher le lecteur, dans un monde où l’homme tel que nous le connaissons n’a plus sa place… L’écosystème se modifie, devient inquiétant et happe ses protagonistes au même titre que son lecteur…

La lecture se termine sur une ouverture… Puisque ce premier tome, ne fait que planter le début d’une intrigue, tout commence à la fin de ce premier tome…

4° de couverture

« Notre expédition était la première à entrer dans la Zone X depuis plus de deux ans. En regardant ce paysage paisible, je ne pense pas qu’aucune d’entre nous n’en voyait encore la menace. »
 
La Zone X, mystérieuse, mortelle.
Et en expansion.
Onze expéditions soldées par des suicides, meurtres, cancers foudroyants et troubles mentaux.
Douzième expédition. Quatre femmes. Quatre scientifiques seules dans une nature sauvage.
Leur but : ne pas se laisser contaminer, survivre et cartographier la Zone X.

Parution : 20 septembre 2017 – Livre de PochePrix papier : 7,10€ – Prix Numérique : 9,99€ – Pages : 240 – Genre : Science-fiction

Ne trouvant pas preneur pour son court roman « Dradin In Love », écrit en 1993, il accepte la proposition de la créatrice d’un magazine littéraire, Ann Kennedy, qui souhaitait lancer sa propre maison d’édition. Sage décision : Ann va plus tard devenir sa femme, et l’histoire de Dradin est la première pièce du puzzle d’Ambregris. « Dradin In Love » reçoit un accueil critique enthousiaste, et se voit nommé au Theodore Sturgeon Memorial Award. Il mène une triple carrière, non seulement d’écrivain, pour laquelle il puise son inspiration dans ses multiples voyages, mais aussi d’éditeur-anthologiste (avec la série Léviathan) et de critique littéraire pour des supports tels que The Washington Post ou Publisher’s Weekly. On lui doit notamment le recueil de nouvelles « La Cité des saints et des fous » (City of Saints and Madmen: The Book of Ambergris, 2001). Il figure également au sommaire de l’anthologie « Chansons de la Terre mourante » dirigée par G. R. R. Martin en hommage à Jack Vance. « Annihilation » reçoit le Prix Nebula du meilleur roman 2014 et le prix Shirley-Jackson 2014 et est adapté au cinéma en 2018.



Catégories :Fantastique

Tags:,

4 réponses

  1. ce livre a été adapté par Netflix et j’ai adoré. Le livre me tente bien ! merci Julie 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :