Un livre, un extrait… Sauvage de Jane Harper

Aigu comme le cri d’un oiseau, un son qui tranchait dans la nuit, et toutes les têtes se tournèrent tandis que quatre silhouettes apparaissaient au sommet de la colline. Deux d’entre elles semblaient soutenir une troisième, tandis que la quatrième les suivait d’un pas titubant. Le sang sur son front paraissait noir à cette distance.

À l’aide ! criait une voix. Non, Plusieurs en réalité. Nous sommes là. On a besoin d’aide, il lui faut un docteur. Aidez-nous, s’il vous plaît. Oh Dieu soit loué, nous vous avons trouvés.

Les membres de l’équipe de recherche couraient déjà ; les hommes, portables abandonnés sur les banquettes du minibus, haletaient plusieurs foulées derrière.

On s’est perdues, disait une voix. Une autre : On l’a perdue.

Il était difficile de faire la distinction. Les femmes appelaient au secours, elles criaient, leurs voix se couvraient les unes les autres.

Alice est là ? Elle a réussi à s’en sortir ? Elle va bien ?

Dans le chaos, dans la nuit noire, il était impossible de dire laquelle des quatre s’était inquiétée du sort d’Alice.

Par la suite, quand tout allait dégénérer, chacune des quatre femmes jurerait que c’était elle.

Auteur : Jane Harper

Traducteur : David Fauquemberg

Éditeur: Calmann-Lévy

Parution : 04/04/2018

Catégorie : policier

Nombre de pages: 432

Prix broché : 21,90€

Prix Numérique : 15,99€

 

De retour à Melbourne après un séjour éprouvant dans sa ville natale, l’agent fédéral Aaron Falk apprend la disparition d’Alice Russell. Cette dernière, qui n’est jamais revenue d’un challenge d’entreprise dans le bush, est son témoin clé dans une affaire de blanchiment d’argent à grande échelle.

Alors que son enquête plonge Falk au coeur d’une nature magnifique mais impitoyable, surtout en plein hiver, il découvre que tous les participants à ce challenge ont quelque chose à cacher. Et qu’Alice, femme cruelle et insensible, est loin d’être appréciée par ses collègues. Le compte à rebours pour retrouver Alice vivante est enclenché mais, si les langues se délient progressivement, tout le monde ne semble pas prêt à coopérer.

Un nouveau thriller aussi dépaysant qu’addictif qui confirme l’immense talent de Jane Harper pour des intrigues redoutables.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.