La faucheuse Tome 2 – Thunderhead : Neal Shusterman

 

Parution : 15 mars 2018 – Éditeur : Robert Laffont – Collection : R – Prix papier : 19,50€ –  Prix Numérique : 12,99€ – Pages : 576 – Genre : Science-fiction – Dystopie – Littérature jeunesse

Lorsque l’on s’embarque dans une trilogie, ça passe ou ça casse. Avec « La Faucheuse » Neal Shusterman nous plonge dans une dystopie qui n’a rien d’ordinaire ! Le monde que nous connaissons est mort… C’est le cas de le dire…

Dans le premier tome, l’auteur prend le temps de poser son univers et ce futur, agréable où le monde a enfin trouvé un équilibre. Exit le chômage, la famine, les guerres, les religions, la politique, les gouvernements, les maladies sont totalement éradiquées et chaque personne peut être régénérée à l’infini… La vieillesse, ne fait plus partie du tableau, puisque rajeunir est devenu une formalité… A fortiori, la mort également… Sauf, qu’il faut bien un minimum d’équilibre ?

Bref, pour trouver la parade et maintenir l’équilibre, le Thunderhead, grâce à qui cette sérénité existe, a donc décidé de prendre les choses en main pour équilibrer, la population, en créant la Communauté des Faucheurs.

Avec le tome 2, l’auteur aborde d’autres points de vues et notamment celui du créateur de cette paix… Artificielle… Unique… Mais paisible… A sa manière…

J’ai trouvé cela assez sympa de découvrir ce qu’une intelligence artificielle « pense », comment elle appréhende le monde des humains et l’auteur a réussi parfaitement à rendre cet ordinateur super puissant d’une rare humanité. J’ai pas mal pensé au film A.I de Steven Spielberg qui est une belle référence dans le monde du cinéma sur ce futur qui nous taquine les méninges…

On plonge encore plus dans les profondeurs parfois glauques de cet univers idéalisé et on entre-aperçoit ses travers. Car attention, n’en déplaise à certains, il y a l’envers du décor… Un peu comme Las Vegas où les touristes s’extasient, alors que certains crèvent, bien cachés et en silence… Ici c’est un peu pareil, puisque nous découvrons que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. La corruption existe bel et bien. Tout s’achète et tout se revend.

L’auteur change légèrement son fusil d’épaule, sans perdre la trame de son intrigue et permet de plonger encore plus dans univers en tissant les liens entre les différents personnages d’une manière assez brillante.

Sous couvert de dystopie assez sympathique, l’auteur aborde l’exclusion et les travers d’une société trop bien régie où le libre arbitre n’aurait pas sa place… L’essence même du propre de l’être humain est complètement annihilée.

Les chapitres permettent d’alterner entre différents personnages et même si au départ on a du mal à suivre, l’auteur nous prend par la main et nous guide parfaitement là où il veut nous amener.

Ce tome est beaucoup plus « adulte » par certains aspects. Comme pour accompagner les lecteurs de la première heure, vers une réflexion plus politique et plus humaine.

Les personnages du premier tome ont évolué et leur caractère s’est affirmé ce qui ne gâche rien et va certainement les faire pencher dans un sens ou dans l’autre… Mais ça nous le saurons dans le 3ème tome…

Je remercie NetGalley et la collection R des éditions Robert Laffont pour cette lecture.

489094497.jpg

Neal Shusterman a déjà écrit de nombreux romans pour adolescents et ses ouvrages ont été largement primés. Avec Les fragmentés, il a rencontré un grand succès auprès des 13-18 ans. Neal Shusterman a grandi à Brooklyn (New-York) où très tôt il s’est mis à écrire. Il commence à travailler en écrivant une colonne humoristique célèbre dans un journal avant de se lancer dans la rédaction de livres et de scenarii. Dans les années qui suivent, Neal Shusterman devient un écrivain et scénariste connu des États-Unis. Ses livres reçoivent beaucoup prix et il est très apprécié par les adolescents.
Aujourd’hui, il vit en Caroline du Sud et est un auteur plébiscité. Il anime des rencontres avec ses lecteurs très souvent. Bien que son succès soit important aux États-Unis, ses livres et films étant nombreux, Neal Shusterman n’est pas du tout connu en France, seul son livre Les fragmentés (Unwind en anglais) a pour le moment été traduit.

PicsArt_09-21-05.20.04

chat-europeen-860070599

Publicités

9 réflexions au sujet de « La faucheuse Tome 2 – Thunderhead : Neal Shusterman »

  1. Ping : Liste des participants Challenge 1 pavé par mois | des livres, des livres !

  2. Ping : Challenge Un pavé par mois : livres lus en septembre 2018 | des livres, des livres !

  3. Ping : Bilan #3 du challenge polar et thriller session 2018 | deslivresetsharon

  4. Ping : Bilan #4 du challenge polar et thriller 2018 | deslivresetsharon

  5. Ping : Bilan #4 du challenge polar et thriller 2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.