Shanghai Dream, tome 1 : Exode 1938 de Philippe Thirault et Jorge Miguel

Le tome 1 « Exode 1938 », nous raconte comment, Bernhard et sa femme Illo, victimes des lois anti-juives, décident de s’exiler, faute de mieux, vers Shanghai, occupée par les troupes de l’Empire du Soleil Levant en pleine guerre sino-japonaise. Ils espèrent ainsi rallier les Etats-Unis, vers une nouvelle vie. Sauf que les choses ne se dérouleront pas comme ils les ont planifiées… 

Inspiré d’une histoire vraie, ce premier tome ménage le suspense, avec un très bon scénario qui dépeint parfaitement l’ambiance de l’époque. 

On se laisse facilement prendre par les dessins de Jorge Miguel, classiques, sobres, mais qui apportent un certain réalisme, en nous plongeant, tout à tour, dans l’atmosphère angoissante de Berlin du IIIe Reich et le Shanghai très cosmopolite. 

Une BD qui aborde un pan de l’Histoire assez méconnu.

En effet, la Chine fut un des rares pays à accueillir les Juifs, sans visas et Shangaï, le point de chute a permis à des milliers de personnes persécutées de trouver refuge.

Un premier tome très intéressant, j’avoue que j’avais peur de ne pas accrocher, du coup, il faut que je me mette en quête du tome 2, que j’espère lire rapidement.  

Berlin, 1938. Bernhard et sa femme Illo, juifs tous les deux, subissent de plein fouet les lois antisémites et les persécutions nazies, qui leurs interdisent de se consacrer à leur passion, le cinéma. Comme des milliers de juifs à l’époque, le couple choisit de prendre la route de l’exil. Au bout du voyage : Shanghai, une ville énigmatique et bouillonnante, où tout est à découvrir et à recommencer.

Parution : 17 octobre 2018 – Editeur : Les Humanoïdes Associés – Planches : 56 – Genre : thriller-historique, historique, seconde guerre mondiale, persécutions, bande dessinée

Philippe Thirault est un romancier et scénariste français de bande dessinée.

Il grandit à Amiens où s’est installé son père chirurgien. Passionné d’Histoire et d’histoires, il se fourvoie quelque peu dans des études à l’IEP de Paris, études et école qui ne lui correspond pas et en sort finalement cinq ans plus tard sans diplôme.

Il se découvre une vocation d’écrivain vers 18 ans. À cette époque, il explore plusieurs genres et plusieurs formes d’écritures qui correspondent au large panel de ses passions : le cinéma, la BD, le roman, le conte, la poésie, le théâtre.. Mais la maturité, la canalisation et la concrétisation de cette écriture n’interviendront que quelques années plus tard.

En 1996, certains de ses manuscrits récents sont remarqués et aboutissent à deux rencontres déterminantes : celle de Tania Capron, éditrice au Serpent à Plumes, qui va publier son premier roman, « Hémoglobine blues » (03/1998) et celle de Sébastien Gnaëdig, directeur de collection aux Humanoïdes Associés, qui va éditer sa première série, « Miss » (1999-2002), dessinée par Mark Vigouroux et Marc Riou.

Après avoir travaillé dix ans dans un institut de sondages, s’être marié et fait deux enfants, Philippe Thirault se consacre entièrement à l’écriture depuis l’année 2000. C’est la BD qui monopolise l’essentiel de son temps.

Après « Miss », il a entamé une collaboration avec Marc Malès pour « Mille Visages » (2001-2009, Humanos), Sébastien Gnaëdig pour « Mes voisins sont formidables » (1999-2000, Le Cycliste) et « Vider la corbeille » (2003, Rackham) et Christian Hojgaard pour « La meute de l’enfer » (Humanos). Il écrit le scénario de l’album « Rimbaud : l’explorateur maudit » (Glénat, collection Explora, 2016).

Avec Steve Cuzor, Thirault a coécrit les deux premiers tomes de la série « O’Boys » parus chez Dargaud, une transposition libre dans les années 1930 du roman de Mark Twain, « Les Aventures de Huckleberry Finn ».

Jorge Miguel est né en 1963, à Amadora, au Portugal. Il débute comme illustrateur publicitaire et auteur de story-boards, mais il se tourne ensuite vers le dessin animé et la gravure. Plus tard, c’est l’aquarelle qui deviendra sa technique favorite. Chez l’éditeur Platano, il réalise les BDs Camoes et O Fado Ilustrado . Chez Les Humanoïdes Associés, il commence par illustrer la série d’humour Z comme Zombies, scénarisée par Jerry Frissen. Il réalise ensuite les dessins du thriller Arène des Balkans, un one-shot avec Philippe Thirault au scénario. Jorge vit actuellement au Portugal.



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Romans graphiques, Thrillers

Tags:, , , ,

4 réponses

  1. Les plans de batailles sont toujours les premiers à foirer, dans une bataille !

    Tu m’apprends une chose que je ne savais pas (mais au final, je ne sais rien et je sais que je ne sais rien) et ça me tente, cette bédé !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai aussi appris en la lisant 😉 Comme quoi une BD c’est bien 😜 Il me faut le 2ème !

    J'aime

Rétroliens

  1. Bilan #2 du challenge polar et thriller – ou thriller et polar, je ne sais même plus. | deslivresetsharon
  2. Bilan du Challenge polar et thriller 2020-2021 – Ju lit les mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :