La citation du jour de Elizabeth Barrett Browning

« Ne mesurez le travail qu’une fois la journée terminée, et l’ouvrage accompli.« 

Elizabeth Barrett Browning, née le 6 mars 1806 à Coxhoe Hall, dans le comté de Durham, et décédée le 29 juin 1861 à Florence, est une poétesse, essayiste et pamphlétaire anglaise de l’ère victorienne.

Sa vie bascule lorsque, à la fin de son adolescence, elle est frappée par une paralysie sans doute d’origine psychosomatique, aggravée par la perte de sa mère en 1828 et, surtout, par le décès tragique, en 1840, de son frère, Edward. Elle vit alors en recluse dans sa chambre du 50, Wimpole Street à Londres, auprès d’un père à l’affection tyrannique envers ses enfants auxquels il entend imposer le célibat.

Le poète Robert Browning, ébloui par la lecture d’un recueil de ses poèmes, entreprend avec elle une correspondance qui devient vite amoureuse. Au bout de deux ans, le couple se marie clandestinement et s’enfuit en Italie, où il réside jusqu’à la mort d’Elizabeth en 1861.

Elizabeth Barrett Browning est surtout connue pour deux œuvres, Sonnets from the PortugueseSonnets portugais ») dans lequel elle chante son amour naissant, puis triomphant, pour Robert Browning, et Aurora Leigh, long roman en vers où elle aborde des problèmes historiques, sociaux et politiques, mais aussi retrace l’itinéraire personnel, intellectuel et moral d’une artiste revendiquant sa féminité et l’accomplissement de sa vocation.



Catégories :La citation du jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :