Pietà – Daniel Cole : vous ne verrez plus l’art de la même manière

Autant j’avais apprécié la série avec Ragdoll et son flic borderline, autant ici, je suis restée sur ma faim.

L’auteur, avait construit une intrigue autour de cadavres recomposés à partir des membres de six victimes. Cette fois, c’est un tueur en série qui copie les plus célèbres statues à partir des corps de ses victimes…

On reste donc dans le même registre et même si l’idée me plaisait, je dois dire que je me suis vite lassée.

Il y a un cruel manque de supplément d’âme à ce livre, qui ne fait qu’effleurer ce qui était un bon point de départ.

Je n’ai pas retrouvé ce que j’aimais le plus dans ces précédents romans, notamment cette plume visuelle, cinématographique à laquelle il nous avait habitué. Je trouve dommage que l’auteur ait abandonné ses personnages, alors même qu’ils commençaient à prendre une certaine épaisseur.

Tout est effleurer sans jamais entrer en profondeur, notamment sur les descriptions des victimes statufiées, qui auraient été l’occasion d’exploiter autant le visuel que l’historique.

On a une sensation de lire un scripte, qui compte sur les images pour en mettre plein la vue, sauf que c’est un roman.

C’est malheureusement plat, sans saveur et vite oublié. L’aspect artistique est sous exploité, alors que même que l’idée a déjà été servie de base à d’autres auteurs qui tirent leurs ficelles du jeu et exploitent jusqu’à la dernière goutte ce qui peut donner un excellent polar. Dommage, Pietà reste en surface.

Parution : 1er juillet 2021 – Éditeur : Robert Laffont  – Collection : La Bête noire Pages : 400Genre : thriller , polar

Londres, hiver 1989.
Un corps est retrouvé dans Hyde Park par la Metropolitan Police. La victime a gelé dans une position pour le moins inattendue : celle du Penseur de Rodin. Mais quelque chose cloche dans son regard : ce bleu intense, perçant…
Quelques jours plus tard, nouveau crime. Cette fois, ce sont les corps d’une mère et de son fils que l’on découvre, réplique exacte de la Pietà de Michel-Ange.
Londres va bientôt se transformer en musée macabre, mais personne ne le sait encore…



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Policier/Polar, Thrillers

Tags:, , , ,

9 réponses

  1. Je viens de le lire, j’ai écrit ma chronique aujourd’hui; mais elle passera le mois prochain. J’ai aimé le récit, mais il ne restera pas gravé dans ma mémoire, il manquait un petit truc indéfinissable…

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Bilan lectures octobre 2021 – Ju lit les mots

Répondre à belette2911 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :