Un thriller d’aventure Inestimable de Zygmunt Miloszewski

Malgré un démarrage un peu confus à mon goût, je dois dire que les thématiques utilisées sont assez prenantes pour m’avoir donné envie de continuer jusqu’à la fin.

On retrouve dans cette aventure, certains personnages d’Inavouable, notamment Zofia, la directrice du musée national de Varsovie, et son mari Karol, présent en filigrane et pour cause, il perd peu à peu la mémoire…

Malgré l’aspect confus, la lenteur au début de l’intrigue, les choses s’accélèrent dès le limogeage de Zofia par son ministère de tutelle, à la suite de l’exposition d’une toile estimée tendancieuse par la bien-pensance, ce qui donne déjà une tonalité et une idée de l’aspect politique de la Pologne.

Avec ce thriller, Zygmunt Miloszewski, nous embraque, de la Pologne à l’île de Sakhaline, une île russe située au large de la Sibérie, à environ 6 100 km de Moscou puis à Paris, où l’auteur use de caricatures maladroites, mais cela donne une idée de la perception des « étrangers », ensuite, on se retrouve en Afrique après être passé par les Pyrénées. Le tout sur à peine quelques jours.

Vu comme ça, on pourrait penser que c’est un thriller parsemé de courses-poursuites et d’idées reçues, le tout donnant une impression d’Indiana Jones, qui aurait pu me lasser. Mais les thématiques abordées ont largement emporté mon adhésion, car très crédibles, bien construites, le tout parsemé d’un zest de folie, de mensonges et de chasse au trésor.

Les personnages quant à eux, sont bien travaillés, même ceux secondaires, dont on pense qu’ils ne sont là que pour le temps d’une rencontre, apportent une tonalité et une fraîcheur très appréciable.

Malgré certaines longueurs, c’est un thriller d’aventure qui m’a fait passer un bon moment et dont les sujets sociétaux d’actualité sont bien ancrés dans notre réalité le tout porté par une plume très visuelle.

Parution : 14 octobre 2021 – Éditeur : Fleuve – Traduction : Kamil BarbarskiPages : 496Genre : thriller, littérature polonaise, espionnage, science, policier, polar

À Varsovie, le couple Zofia et Karol doit faire face à un quotidien compliqué. Zofia a été licenciée du musée national pour raisons politiques et Karol est atteint d’une maladie neurodégénérative qui efface ses souvenirs rattachés aux émotions fortes.
Lorsque Zofia est contactée par une ancienne connaissance, Bogdan Smuga, pour retrouver la collection perdue des artefacts Aïnou, apportés en Europe il y a cent ans depuis l’île de Sakhaline par un ethnologue de renom, elle ne peut refuser.
Alors que Karol est placé dans une clinique spécialisée dans les Pyrénées françaises pour traiter sa maladie, Zofia, accompagnée de Bogdan, se lance dans sa nouvelle mission qui l’amène notamment à Saint-Pétersbourg et Paris, et plus particulièrement au musée national d’Histoire naturelle.
Mais nombreux sont ceux qui, comme eux, veulent mettre la main sur l’un des artefacts d’une valeur inestimable, une sculpture représentant un ours…
En plein milieu d’une lutte acharnée entre un groupe pharmaceutique et un ensemble de scientifiques indépendants, commence alors une course contre la montre, qui risque fort de pousser Zofia et Bodgan au bout de leurs limites…



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Policier/Polar, Thrillers

Tags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :