Le trottoir de Kalya Ousmane

https://julitlesmots.files.wordpress.com/2017/09/jelisdesauton_ditn_s.png?w=123&h=113

Parution : 28 novembre 2017 – Prix papier :  4,50€ – Prix Numérique : 0,99€ – Pages : 56 – Genre : Thriller-psychologique


Une petite bulle de bonheur dans un monde où le bitume devient ton allié ! Une petite lumière pour illuminer une journée ! Le trottoir est une nouvelle courte, trop courte… Et pourtant un sentiment de plénitude enveloppe le lecteur.

Une lecture emplie de douleur mais oh combien l’espoir est présent ! L’être humain est capable du pire comme du meilleur et les enfants sont d’une pureté rare.

Les enfants savent voir au-delà de la déchéance et savent reconnaître l’être humain qui se cache derrière chaque personne…

D’une logique implacable, un enfant te fera prendre conscience de ton égoïsme : « mais maman, le monsieur était déjà là hier. Je veux savoir comment il s’appelle… – C’est un SDF Margaux, voilà comment il s’appelle…. »

Une phrase D’une dureté pourtant bien réelle… Le trottoir avale et recrache sans concessions et sans regrets… L’être humain est déshumanisé et ce que décrit l’auteur est tellement vrai, tellement réel… Cette peur qui taraude, qui empêche de regarder l’autre qui n’est plus un humain qui devient un étranger et qui a pour seul ami le trottoir sur lequel il s’allonge… 

J’ai toujours été choquée par l’indifférence générale qui nous caractérise face à un SDF… Le contournement…. Le fait de détourner le visage … Pour ne pas voir… Comme si être SDF était une maladie…

Soyons honnête, même si la situation d’un SDF touche on détourne le regarde… Par peur… Par impuissance… Mais surtout parce que nous avons oublié qu’un seul regard redonne le sourire, l’espoir… L’espoir contre un sourire, c’est ce qui caractérise cette nouvelle, d’une grande sensibilité. Ces parents qui par amour pour leur fille vont tendre la main et redonner sens à la vie d’un homme déchu… déchu de ses droits… De son droit à l’humanité… Qui dort sur le trottoir… Dont la seule faute à été de perdre son boulot….

C’est beau, tout en finesse et sensibilité. J’ai retrouvé cette plume poétique et simple de l’auteur dont j’avais découvert  avec 7 jours (en) quête d’enfants. 

L’auteur arrive, avec ce récit court, à faire passer un message fort de tolérance, de respect et d’entraide.

Kalya Ousmane a réussit à faire mouiller mes yeux… Moi la lectrice qui ne jure que par Les thrillers et la fana de zombis… 

Je n’aime pas ces lectures qui me remuent… Une barrière que je mets pour me préserver… certainement … Mais, j’aime lire Kayla car l’espoir est son fil directeur. Et l’espoir donne des ailes… 

Un livre à lire et à faire lire ! Surtout dans notre société si individualiste.

Son premier livre « 7 jours (en) quête d’enfant » est paru en janvier 2017.Depuis elle a écrit une nouvelle « Le chef d’oeuvre », parue en août dernier et proposée en numérique. Mais que vous pouvez lire dans sa version papier avec le livre « le trottoir ». 7 nouvelles paraissent le 16 décembre dans « un 24 décembre en Floride »

 

Challenge ABC 2017 auto-édition                    –           Challenge polar et Thriller  2017-2018

17758202_10209531203857745_368592036455944819_o.jpg

 

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le trottoir de Kalya Ousmane »

  1. Ping : Bilan du challenge polar et thriller – janvier 2018 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan provisoire du challenge polar et thriller 2017-2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.