Les Koboltz, tome 1 : Mission Uluru de Benoît Grelaud

À la sortie de ce livre, je me suis dit qu’il plairait à mon fils. Je me souviens avoir foncé à la librairie pour le commander… Bon, il a été lu, mais avec deux ans de retard… Mon fils me dit souvent : « quand j’ai trop de livres, je suis perdu et je ne sais pas par lequel commencé »… Il aura fallu le confinement pour qu’il se décide et que je le lise également, pour qu’on en parle. En ce moment, il lit « Sweet Sixteen » d’Annelise Heurtier, je lui laisse prendre de l’avance, et le rejoindrais…

C’est une lecture pleine d’enseignement pour les futures générations, pour les amoureux de la faune et de la flore et sensibles à l’écologie. 

Les Koboltzs sont sympathiques et plein d’ingéniosité. L’auteur a su créer un univers à part entière, dans lequel chaque gamin pourra plonger facilement et s’identifier à ces personnages à l’imagination sans borne. Le fait qu’ils soient végétariens fait écho au mouvement qui exclut la consommation de chair animale et peut apporter une réflexion sur cet aspect. Que l’on soit adulte ou enfant, on apprend pas mal de choses, de manière sympathique, sans aucune nuance moralisatrice qui pourrait éloigner le lecteur de ces sujets. L’auteur le fait de manière ludique et tout en finesse. Plusieurs thèmes sont abordés, comme le recyclage, la pollution, ce qui permet aux enfants, de s’y intéresser et d’être respectueux de la Terre. 

Ce fut un moment plaisant, tellement le propos est intelligemment mené, avec beaucoup d’humour. 

Je regrette juste que nous n’ayons pas découvert ce livre au moment de sa sortie. En deux ans, la réflexion de mon fils s’est aiguisée, et même s’il a trouvé ça intéressant, il a trouvé que c’était trop enfantin. Je dirais donc que pour un grand lecteur, c’est un livre que l’on découvre facilement avant neuf ans…

Ce livre a été lu grâce à NetGalley et en partenariat avec le maison d’édition. La version papier a été sortie de la PAL de mon fils.

4° de couverture

Les Koboltz ont pour véritable obsession de ne pas polluer la planète. Ils ne mangent aucun animal, cultivent leurs céréales, leurs fruits et légumes sans produits chimiques, et traitent absolument tous leurs déchets. Alors quand les hommes décident de créer un insecticide pouvant entraîner une véritable catastrophe écologique, le petit peuple vivant sous terre décide de mener une mission afin d’empêcher la création de ce poison. Mais pour cela, ils vont avoir besoin de l’aide de Rakiriko, un koboltz banni de son peuple plusieurs années auparavant, mais qui seul sait comment se rendre invisible aux yeux des humains. Rakiriko va-t-il accepter de venir en aide à son peuple qui l’a rejeté ? Les Koboltz vont-ils arriver à temps pour stopper les humains et préserver la planète ? Entre aventure, maladresse et sentiments, Tammpo et ses compagnons vont devoir faire face à de nombreux obstacles.

Parution : 24 mai 2017 – Editions Slalom –  Prix papier : 12,90€ – Prix numérique : 8,99€ – Pages : 192 – Genre : littérature jeunesse

Né en 1968, Benoît Grelaud a construit son univers imaginaire et son style en mariant toutes ses amours… De sa passion d’enfant pour Pagnol, il a conservé une fascination pour la nature et les aventures intérieures ; de la Bretagne, son pays d’adoption et d’élection, il a emprunté les légendes et les mystères ; des enfants qui côtoient (Benoît Grelaud est également professeur en collège), il a fait sienne la fraîcheur et l’humour. « Le Maître des clés » est sa première collection de roman. Il anime avec passion un blog et une page Facebook dédiés à cette trilogie.

 



Catégories :9-13 ans, Challenge de l'imaginaire

Tags:,

5 réponses

  1. J’ai lu et apprécié les trois tomes.

    J'aime

Rétroliens

  1. Littérature de l’Imaginaire – Bilan 2ème trimestre – Ma Lecturothèque
  2. Littérature de l’Imaginaire – Bilan 3ème trimestre – Ma Lecturothèque

Répondre à Ju lit les mots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :