Les Contreforts – Guillaume Sire

J’ai découvert la plume de Sire Guillaume avec ce titre et je dois dire que cela a été une excellente surprise.

L’intrigue est simple, rurale et belle, dans tout ce qu’elle représente de magnificence, au même titre que ces paysages dans lesquels elle se confond. L’auteur à travers « les contreforts » explore l’attachement à la terre, aux racines, aux murs qui représentent toutes les valeurs de transmission familiale.

Pendant quelques jours, je me suis baladée aux portes de Carcassonne, au cœur du massif des Corbières. Je me suis baladée à travers les pièces du château de Montrafet. J’ai vécu aux côtés de la famille de Testasecca, aux côtés de Léon, Diane et leurs enfants, Clémence et Pierre, qui tentent d’entretenir aussi bien le souvenir, que les murs du château qui tombe en ruine. J’ai ressenti, le désarroi, la peur, la rage, l’incompréhension, lorsque l’avis d’expulsion tombe comme une sentence, un échec pour cette famille qui ne peut se résoudre à abandonner ses terres.

La plume de Guillaume Sire est à visuelle, parfois lyrique, poétique, nous embarque dans un conte des temps moderne où chaque personnage tente de trouver sa place, défendre des valeurs qui doivent perdurer, survivre, pour contrebalancer le lent effondrement des murs, sur les ruines doit se construire l’avenir.

Un roman tragi-comique aux scènes parfois cocasses, mais empreintes de réalisme où la violence côtoie la pureté des sentiments, des désirs et des valeurs fortes, où la rage vrille les tympans, sourde dans chaque geste, chaque mot. L’explosion est inéluctable, palpable, pour contrebalancer la décrépitude des murs, pour une renaissance.

Un roman magnifique sur la famille, l’attachement, les racines, l’attachement à la terre, mais aussi sur la soif de vivre. Un roman qui a tout d’un conte de fée, où la violence, la superstition côtoient la tragédie, pour finir par s’ancrer dans la réalité.

Parution : 18 août 2021 – Éditeur : Calmann-Lévy – Pages : 352 – Genre : Thriller-psychologique, thriller, roman noir, roman rural

Au seuil des Corbières, les Testasecca habitent un château fort fabuleux, fait d’une multitude anarchique de tourelles, de coursives, de chemins de ronde et de passages dérobés.
Clémence, dix-sept ans, bricoleuse de génie, rafistole le domaine au volant de son fidèle tracteur ; Pierre, quinze ans, hypersensible, braconne dans les hauts plateaux ; Léon, le père, vigneron lyrique et bagarreur, voit ses pouvoirs décroître à mesure que la vieillesse le prend ; Diane, la mère, essaie tant bien que mal de gérer la propriété. Ruinés, ils sont menacés d’expulsion. Et la nature autour devient folle : des hordes de chevreuils désorientés ravagent les cultures. Frondeurs et orgueilleux, les Testasecca décident de défendre coûte que coûte le château.



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Challenge Vice versa, Romans noirs, Thrillers

Tags:, , , , , , , , ,

18 réponses

  1. Tu parles d’une façon très belle du style d’écriture de Guillaume Sire. Je compte lire celui-ci car son précédent roman m’avais bouleversé au plus haut point. Je te le recommande, c’est sur la guerre au Cambodge dans les années 1970. Il a beaucoup de talent. Passe un excellent weekend Julie 🙂😉

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci Frédéric ! J’ai justement envie de découvrir d’autres titres et je note ta suggestion.
    Excellent week-end également 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. Il me tente bien celui-ci.

    Aimé par 1 personne

  4. Faut que j’arrête de venir lire tes chroniques, moi, pas bon pour ma wish !! mdr

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai aussi bcp aimé surtout que j’aime bcp les Corbières ! Un très agréable moment de lecture

    J'aime

  6. 🤣 na mais il n’y a pas de date de péremption donc tu peux 😜

    Aimé par 1 personne

  7. J’ai eu l’impression de m’y balader ! Oui très agréable lecture

    J'aime

  8. Je pense que je le ferai 🙂

    J'aime

  9. Je dois encore avoir des livres avec le prix en francs belge !!! Non mais t’imagines ????

    Aimé par 1 personne

  10. Je te rassure c’est pareil ici 🤣

    Aimé par 1 personne

  11. Bonne future lecture alors 😉

    Aimé par 1 personne

  12. Quelle belle chronique pour un roman prenant. Une écriture subtile qui nous emporte à travers les mots ♥️

    Aimé par 1 personne

  13. Merci beaucoup 🙂 Oui un roman qu’on ne lâche pas facilement et une plume envoutante ❤

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Les contreforts, Guillaume Sire – Pamolico – critiques romans, cinéma, séries
  2. Bilan lectures août 2021 – Ju lit les mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :