Un livre, un extrait… Les Sept Divinités du bonheur de Keigo Higashino

    — En fait, il était en train de parler à quelqu’un au téléphone à ce moment-là. J’ai vu qu’il notait quelque chose sur une serviette en papier. Et quand il a tapoté son écran après avoir raccroché, je me suis dit que peut-être…

    — Peut-être ?

    — Peut-être venait-il de recevoir un appel de quelqu’un qu’il connaissait bien, et que cette personne lui avait dit qu’elle venait changer de numéro. Je lui ai demandé si c’était le cas, et il m’a dit oui. C’est ce que son petit-fils étudiant venait de lui expliquer. Je lui ai suggéré d’essayer d’abord de le contacter à l’ancien numéro.

    — Vous voulez dire qu’il s’agissait de…

    — Oui, acquiesça Kaga. Il pouvait s’agir d’une tentative d’escroquerie, comme il y en a beaucoup en ce moment. On appelle quelqu’un, on lui fait changer un numéro enregistré. Le lendemain, on le rappelle. Le nom du petit-fils apparaît sur l’écran, le grand-père ne pense pas que l’appel peut venir de quelqu’un d’autre.

    Le vieil homme en question s’approcha d’eux. Il marchait avec peine.

    — Vous m’avez rendu un fier service ! J’ai appelé le numéro que j’avais dans mes contacts et mon petit-fils a répondu. Il n’a pas plus perdu son téléphone que changé de numéro. Et sa voix n’a rien à voir avec celle de l’homme à qui je venais de parler. J’ai vraiment failli me faire avoir.

    — Mais heureusement, vous ne vous êtes pas fait prendre. À votre place, j’enregistrerais le numéro qui vous a appelé sous le nom “escroc”. Ne décrochez pas s’il vous rappelle mais contactez tout de suite le commissariat le plus proche.

    — Je n’y manquerai pas. Encore merci, répondit le vieil homme en inclinant la tête, avant de se diriger vers la sortie.

    Parution :  14 septembre 2022 Éditeur : Actes Sud – Traduction : Sophie Refle – Pages : 304 – Genre : polar

    Aoyagi Takeaki, un homme d’une cinquantaine d’années, est assassiné au pied de la statue du dragon ailé qui orne le pont de Nihonbashi, à Tokyo. Une enquête apparemment simple pour l’enquêteur Kaga, fraîchement arrivé au commissariat d’un quartier d’affaires prospère de la capitale. Mais les apparences sont parfois trompeuses : comment servir la vérité lorsque le suspect numéro un s’avère innocent ?



    Catégories :Un livre, un extrait...

    Tags:

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :