La Maison des voix de Donato Carrisi

Je n’ai pas tout lu de Donato Carrisi, mais à chaque fois, je plonge avec plaisir dans ses livres. L’auteur a une imagination fertile et je suis toujours surprise par ses intrigues, sa construction et le soin qu’il apporte à ses personnages. Comme d’habitude aussi, je suis admirative du travail effectué par Anaïs Bouteille-Bokobza, dont la traduction permet une totale immersion dans cette intrigue diabolique, qui frôle par moments le surnaturel, mais qui est loin de l’être.

La finesse psychologique des personnages nous plonge directement dans le tréfonds de l’âme humaine. L’auteur explore le monde de l’enfance avec Gerber, psychologue pour enfants, qui a choisi d’utiliser l’hypnose, comme support thérapeutique. Souvent sollicité par le tribunal, il mène une vie plutôt confortable. Sa vie bien rodée, va pourtant basculer, lorsqu’il accepte de rencontrer Hannah, une femme adulte, de passage en Italie, qu’un collègue lui demande de suivre pendant son séjour. Hannah, l’énigmatique…

A lire, mon petit résumé, on pourrait penser que je vais vous parler d’une belle histoire d’amour ! Rassurez-vous il n’en est rien, même si parfois, on a l’impression que cette relation patient/thérapeute va basculer dans la romance.

La ‘Maison des voix », c’est plus qu’un thriller, c’est une étude psychologique de l’âme humaine, mais surtout l’exploration du monde mystérieux qu’est l’enfance, avec toute la construction psychologique que cela doit être, mais aussi toute la souffrance que cela peut devenir, si les choses ne sont pas réglées, prédisposant l’adulte que l’enfant sera.

On entend souvent dire, « tout se joue avant 6 ans » et même si certaines choses peuvent évoluer, changer, les blessures, les traumatismes de l’enfance, laissent une marque profonde sur chacun d’entre nous. Et c’est justement ce que Donato Carrisi essaie de mettre en lumière avec son intrigue. Les relations affectives nouées dans les premières années laissent une empreinte indélébile et essentielle qui influencera nos relations adultes.

Comme à son habitude, l’auteur prend le temps de placer ses pions, mais sans jamais verser dans la longueur, il est concis, précis, le tout porté par une plume incisive et ciselée. Il nous balade, pour finalement nous scotcher à la toute dernière minute, où toutes les pièces du puzzle s’assemblent enfin.

On a parfois l’impression de frôler le surnaturel, avec ces fantômes ces secrets, ces non-dits, mais l’auteur ne fait que mettre en évidence nos peurs et nos interrogations. L’enfance est une période fertile en imagination et l’imaginaire peut parfois prendre le pas sur la réalité.

Les recherches sur l’hypnose sont remarquables et donnent à l’intrigue une réalité indéniable, rendant la lecture visuelle, régressive et addictive ! Même si parfois, on a du mal à démêler la réalité des souvenirs, tout se met en place et on se laisse hypnotiser à notre tour par la qualité de ce thriller psychologique. 

Parution : 4 novembre 2020 – Éditeur : Calmann-Lévy Traduction : Anaïs Bouteille-Bokobza – Genre : thriller, polar, thriller psychologique, psychologie

Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés. Un jour, une consœur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d’arriver en Italie. Seul hic, c’est une adulte. Elle s’appelle Hanna Hall et elle est persuadée d’avoir tué son frère pendant son enfance. Intrigué, Gerber accepte mais c’est alors qu’une spirale infernale va s’enclencher : chaque séance d’hypnose révèle plus encore le terrible passé d’Hanna, mais aussi qu’elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber. Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?



Catégories :Challenge Polars et Thrillers, Thrillers/Polars

Tags:, , , , ,

7 réponses

  1. Je n’ai jamais lu cet auteur, mais je n’en entends que du bien.
    Par lequel de ses livres tu me conseillerais de commencer?

    J’aime

  2. Donato Carrisi est impressionnant. Tu suscites mon envie de le découvrir ce thriller psychologique. Tout ce qui a trait à la psychiatrie m’intéresse, cela donne des histoires tortueuses. Merci Julie pour ce beau retour 🙂🌞

    Aimé par 1 personne

    • La mémoire et la psychologie sont des thèmes récurrents chez Carrisi et utiliser l’hypnose comme moyen thérapeutique est une excellente idée et donne une dimension différente. Je t’en souhaite une très bonne lecture 🙂

      J’aime

  3. Tentant ! Et ma bibliothèque l’a, donc hop, je l’enregistre dans mes listes (j’ai des listes de lectures potentielles sur mon compte de bibli) !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :