Dans le silence des oiseaux de Kriss F. Gardaz

Parution : 24 juin 2017 – Edition : l’Astre BleuPrix papier :  17,00€ – Prix Numérique : 5,99€ – Pages : 284 – Genre : Polar-fantastique

Une jolie couverture, un titre énigmatique, une quatrième alléchante et on plonge facilement dans ce polar qui embarque le lecteur dans une intrigue prometteuse.

Une petite ville perdue en Bourgogne, Courbille, calme où rien ne se passe… En principe et où tout le monde se connait… Le corps d’une femme accroché au grillage d’une station d’épuration, premier meurtre d’une série étrange… Le major Elliot Stiff débarque de Dijon et va tenter de résoudre cette affaire bien différente de celles qu’il a pu connaître… Une inscription énigmatique « Dans le silence des oiseaux, son cri s’est tu » retrouvée sur un origami en forme d’oiseau déposé près du cadavre…

Dès le départ, on est pris par cette intrigue bien construite pour laquelle l’auteur prend le temps de planter son décor et ses personnages avec une écriture fluide et vive.

L’auteur fait vivre l’enquête grâce à un duo atypique et attachant, un flic à la vie cabossée, qui ne se remet pas de la mort de sa fille, dont la femme a sombré dans la dépression et une libraire qui cache un secret…. Une particularité, qui va la rendre sympathique et qui va l’entrainer malgré elle sur les traces du tueur… Autour de ce duo plusieurs autres personnages complexes, avec chacun ses peurs et ses angoisses…

L’auteur balade son lecteur en l’entrainant vers une piste, pour en fin de compte le pousser vers une autre… Elle maintient le suspense jusqu’au bout.

J’ai été embarquée dans le récit, aussi bien par l’intrigue, que par la petite particularité de la bibliothécaire, qui se révèle peu à peu, mais sans prendre le pas sur cette enquête policière.

Un livre très bien construit, des personnages maîtrisés, qu’on lit avec plaisir. L’enquête est menée de main de maitre, captivante sans répit. Les indices sont livrés avec parcimonie, jusqu’aux derniers chapitres.

Merci à l’auteur pour cette lecture et pour la confiance qu’elle m’a accordé.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Dans le silence des oiseaux de Kriss F. Gardaz »

  1. Yuyine

    Celui-ci m’a l’air vraiment sympathique! En plus le coup de l’origami m’évoque un jeu vidéo que j’ai fait et refait des dizaines de fois (parce que la scénario change selon nos actions ^^) avec un tueur laissant des origamis sur les scènes de crimes. Du coup, j’ai envie de lire le livre, pas seulement via ton avis positif rassurant, mais aussi à cause d’un détail.

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.