La BD post-apocalyptique Elecboy – Tome 1 de Jaouen Salaün

En 2122, après la destruction du monde, une communauté tente de survivre à Redsalt Canyon, entre le manque d’eau et des attaques de monstres…

Il y a un côté Mad Max assez intéressant, notamment à travers le fond de l’intrigue et cette puissante famille, en s’imposant par la force, la peur et la soumission. Une thématique assez récurrente dans l’univers post apocalyptique, où règne la loi du plus fort… Sur la forme, même si j’ai été surprise par les graphismes, je dois dire qu’ils sont magnifiques, avec des planches somptueuses, une colorisation dans les tons ocres, sombres qui vient sublimer les dessins, aux multiples détails.

Dommage que ces qualités graphiques, n’aient pas été portées par une intrigue à la hauteur, pour un album d’une soixantaine de page, donc assez court, il y a beaucoup trop de sous-intrigues, qui font partir le récit dans tous les sens et qui donnent un aspect brouillon à l’ensemble, même si on sent qu’il y a un enjeu bien plus important que la vie de cette communauté, on a du mal à lier les événements entre eux.

Je suis passée complètement à côté de cette histoire, alors que je suis férue du genre, je n’ai pas trouvé ce que l’on me proposait sur le papier, même si tous les ingrédients y étaient. Pour autant, je suis curieuse de lire le second tome, pour essayer de démêler l’imbroglio dans lequel j’ai été embarquée.

Parution : 15 janvier 2021 – Éditeur :  DARGAUD – Pages : 64 – Genre : fantastique, post apocalyptique, science fiction, thriller fantastique

Année 2122, quelque part en Amérique du Nord. Sur une terre aride et brûlée par le soleil, la paix et la sagesse semblent avoir déserté. L’ancien monde civilisé a laissé place au chaos et à la pauvreté, à la violence et à la sauvagerie. Dans un décor de western, au milieu de baraquements de fortune mêlés à des panneaux solaires modernes, les membres d’une communauté autonome survivent tant bien que mal.
La quête de l’eau est une préoccupation de tous les instants. Le jeune Joshua est amoureux de Margot, la sœur de Sylvio, un adolescent brutal qui prend plaisir à le frapper. Sylvio appartient au clan des hauteurs, qui affirme son pouvoir en faisant régner la peur sur les autres habitants. Un jour, d’étranges événements se produisent.
Dans cet univers d’après l’apocalypse, alors que le père de Joshua et son équipe travaillent sur le réseau d’approvisionnement en eau, des créatures éthérées surgies de nulle part s’en prennent à eux…



Catégories :BD/Romans graphiques, Challenge Polars et Thrillers, Challenge Vice versa, Thrillers/Polars

Tags:, ,

4 réponses

  1. Le côté bd post apocalyptique m’attire mais tes réserves me refroidisse quelque peu. Ma PAL est tellement volumineuse😉. Pourtant la couverture est belle 🙂

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Bilan lectures octobre 2021 – Ju lit les mots
  2. Challenge de l’Imaginaire – Bilan 3ème trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :