Pas de répit pour ma PAL ! #1

Je vois souvent les articles qui parlent des livres qui rejoignent cette fameuse pile à lire, mais je n’ai jamais franchi le pas de vous en parler. Pourquoi ? Manque de temps, manque d’énergie… Il y a toujours beaucoup de raisons de ne pas faire, mais il n’y en aussi plusieurs de faire cet article ! Mais c’est surtout en discutant avec Maud du blog Les lectures de Maud, que j’ai été convaincu.

J’ai avant tout eu envie de partager avec vous, ce que j’achète, ce que je reçois, car parfois… Bon, souvent, c’est vrai, je ne lirais le fameux livre que quelques mois après, voir pour certains quelques années… Oui, je sais, c’est dingue ! Je suis complètement barge, mais je ne suis certainement pas la seule dans ce cas… Que celui n’a jamais fait ça se dénonce… Ou alors, faites comme moi et célébrez cette pile de livres qui devient de plus en plus gigantesque !

On a beau dire, mais on l’aime cette PAL…

Les achats :

Les tambours du Dieu noir de Djèlí P. Clark : j’ai tellement aimé Ring Shout – cantique rituel de que j’ai acheté tous les livres de l’auteur, dont Le mystère du train hanté et Maître des djinns en version collector qui vient de sortir aux éditions l’Atalante. Il est magnifique !

À La Nouvelle-Orléans, devenue un territoire neutre cerné par une guerre de Sécession interminable, Jacqueline ne rêve que d’une chose : laisser derrière elle sa vie de pickpocket afin d’explorer le monde à bord d’un dirigeable. Une fresque multilingue puissante et colorée, aux parfums d’épices créoles, mêlés de magie vaudoue et de mythologie africaine.

Après L’Étrange Affaire du djinn du Caire, nous revoici en compagnie des agents du ministère de l’Alchimie, des Enchantements et des Entités surnaturelles, aux prises cette fois avec un spectre mystérieux qui a élu domicile dans un tramway du service public. Tandis que dans les rues du Caire les suffragettes revendiquent haut et fort le droit de vote, l’agent Hamed Nasr et son nouveau partenaire l’agent Onsi Youssef devront délaisser les méthodes conventionnelles et faire appel à des consultantes inattendues (ainsi qu’à une automate hors du commun) pour comprendre la nature du dangereux squatteur de la voiture 015 et pour le conjurer.

Le Caire, 1912. Vêtue d’un complet trois pièces – un ensemble blanc du plus bel effet sur sa peau cuivrée –, Fatma lisse sa cravate couleur d’or en veillant à exhiber les boutons de manchette scintillant aux poignets de sa chemise bleu nuit. Puis elle pose son chapeau melon sur sa courte crinière bouclée. Oui, Fatma el-Sha’arawi est une redoutable sapeuse. C’est aussi une énergique et compétente enquêtrice du ministère de l’Alchimie, des Enchantements et des Entités surnaturelles. Et la voici en charge de l’assassinat collectif de la Fraternité d’al-Jahiz par un inconnu qui se prétend… al-Jahiz lui-même, le puissant mystique qui a ouvert la porte de l’Égypte à la magie et aux djinns cinquante ans plus tôt. Imposture ? Ça ne fait aucun doute pour Fatma. Mais encore faut-il identifier et traquer ce mystérieux terroriste que des pouvoirs inouïs rendent, semble-t-il, invulnérable. Une enquête à tiroirs à l’issue de quoi on dirait bien que notre héroïne devra encore sauver le monde.

Le secret de Morgane Ortin : m’a tapé dans l’oeil au hasard de mes pérégrinations sur Instagram. On verra bien ce que cela donne, mais la 4ème de couv m’a intrigué !

Dans le train qui la ramène de Marseille à Paris, Morgane s’ennuie. « Confiez-moi un secret » demande-t-elle à ses abonnés. Des centaines de messages affluent, tous plus personnels les uns que les autres. Elle en lit un, deux, puis elle les dévore tous, touchée par la fragilité qui s’en dégage. D’où lui vient cet intérêt pour l’intimité de ces personnes ? La curiosité se mue en enquête, mais à mesure qu’elle progresse, un souvenir émerge à l’ombre des secrets des autres : le sien. Une histoire de famille secrète et douloureuse, celle d’une lignée de femmes marquée par le silence.

Je suis une légende de Richard Matheson, me tente depuis des années, et là je me suis jetée à l’eau. Il est enfin mien… J’aime beaucoup l’adaptation avec Will Smith, sans pour autant être fan de l’acteur.

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l’abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil… Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu’aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme. Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l’ultime survivant d’une espèce désormais légendaire.

Les réceptions :

LX18 de Kamel Benaouda : Redoutable soldat, LX18 est le fruit d’un traitement génétique et hormonal qui l’a privé de toute émotion. C’est un Altéré. Lui et ses semblables ne connaissent que la guerre. Jusqu’au jour où les négociations de paix aboutissent. Devenus inutiles, les Altérés sont envoyés dans différents lycées du pays pour s’intégrer à la population civile. LX18 se retrouve parachuté en 2nde 5 au lycée Marie Shelley avec Amir, Philomène et les autres…

Comme une grande de Maëlle Reat : Marie passe un entretien d’embauche. Ça y est, elle est adulte, elle est grande. Pourtant, chaque question posée par le recruteur la renvoie à un épisode de son enfance ou de son adolescence ; divorce des parents, rupture d’amitié, premier amour dévorant, rêves de cinéma, etc

Carolina Reaper de Morgane Montoriol : Un maire richissime porté aux nues par ses habitants, mais redoutable et despotique en privé. Une compagne soumise, qui ne trouve pas sa place dans cette vie publique fastueuse. Un fils hypersensible, trop fragile pour marcher dans les pas de son père. Une belle-fille cynique, surdouée, dont l’intelligence pourrait signer sa perte. Dans cette famille, le secret agit tel un venin, semant la mort et le chaos.

Gueules d’ombre de Lionel Destremau : À Caréna, l’enquêteur Siriem Plant est chargé par le Ministère des Anciens combattants de découvrir l’identité d’un mystérieux soldat plongé dans le coma. On ne sait d’où vient cet homme, quelle fut son histoire, ni même si le nom qu’il utilise, Carlus Turnay, est bien le sien. Et pourtant, des familles se bousculent pour reconnaître en lui un proche disparu. Plant n’a d’autre choix que de chercher des témoins parmi les anciens frères d’armes de l’inconnu. Mais les survivants ne sont pas légion et il devra arpenter les routes pour rencontrer celles qui attendaient le retour de ces gueules d’ombre aujourd’hui disparues – épouses, amantes, mères, sœurs… De femme en femme, il lui faudra reconstituer le puzzle de l’énigmatique Carlus Turnay.

Connaissez-vous ces livres ? Certains vous tentent ?

On se retrouve la semaine prochaine, car ma PAL ne fait que grimper et je ne suis pas prête de la faire réduire !

Je me suis aussi amusée à faire un petit logo pour cette rubrique, les différences sont subtiles, mais dites moi lequel vous plaît le plus 😉



Catégories :Pas de répit pour ma PAL !

15 réponses

  1. J’ai lu « Je suis une légende » de Richard Matheson, un classique de ce genre de littérature.
    Bonne journée, Julie (et bon courage pour ta PAL).

    Aimé par 1 personne

  2. Super article !
    J’aime beaucoup le premier logo mais le deuxième est cool aussi !
    A bientôt !

    Aimé par 1 personne

  3. ha ha ha, je suis ravie et je reconnais être presque totalement coupable 🙂 bien sûre tu t’en doutes je ne connais aucun des livres que tu as achetés ou reçus… Superbes tes logo ma préférence va au 2ème !! c’est super !!! bravo très bel article

    Aimé par 3 personnes

  4. Pour ma part, je m’en veux quand j’achète un broché dès sa sortie et qu’il sort en poche sans que je l’aie sorti de ma PAL… mais ce n’est pas si grave, je l’aime, ma PAL !
    Sinon, mon préféré, c’est le 2ème logo 😉😘

    Aimé par 2 personnes

  5. Les livres de Djèlí P. Clark sont tous dans ma WL, ils me font super envie!
    J’ai lu Je suis une légende il y a quelques années, je l’ai trouvé très différent (et bien meilleur) que le film, ç’avait été une bonne surprise 🙂
    Bonnes lectures!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :